Ce texte a été mis à jour en septembre 2018 et est enrichi de mes nouvelles découvertes régulièrement.

Chaque fois que s’ouvrait une nouvelle microbrasserie à Montréal, je me disais qu’il faudrait bien que j’écrive un texte sur ces nouveaux bars de quartier. Et bien, puisqu’il s’en ouvrait un le 17 septembre 2013, j’ai décidé de publier, cette journée là, mon « Top » des bons bars pour boire une bière québécoise en ville 😉 Et depuis, je reste à l’affut et j’ajoute, au fil de mes découvertes, de nouvelles brasseries à ce texte (une carte est disponible à la fin du texte).

Lorsque j’ai adopté L’Espace public (où j’ai écris plusieurs textes pour ce blogue), j’ai remarqué un réel engouement pour les bars qui offrent de la bière brassée sur place, ou, à défaut, qui proposent une bonne sélection de bières québécoises. La Station Ho.st, qui ouvrait le 3 août 2013, en est un exemple éloquent. Dans un secteur plutôt déstructuré de la rue Ontario (dans le Centre-Sud), ce bar sympathique ne désempli pas! L’arrivée de de la Brasserie artisanale EtOH, qui ouvrait ses portes le 17 septembre 2013 dans Villeray, a elle aussi été accueillie avec enthousiasme, si on en croit ses 1500 amis Facebook avant même l’ouverture officielle!

Mais débutons correctement ce tour des meilleures brasseries de quartier, offrant de la bière locale, avec la doyenne des microbrasseries montréalaises.

Centre-Sud

La plus ancienne microbrasserie de Montréal nous offre ses excellentes bières depuis 1986. Le Cheval Blanc a été le premier établissement à obtenir un permis de brassage artisanal à Montréal. Toujours aussi populaire, il a su garder son petit côté taverne des débuts, tout en actualisant son décor.

Il fallait de l’audace pour ouvrir un bar sur Ontario, tout près de Papineau. Mais depuis son ouverture, en août 2013, la Station Ho.st à su devenir une destination de choix. La variété des bières offertes est déconcertante, tout comme leurs noms. Mais le goût, lui, explique grandement pourquoi tant de gens ont adopté l’endroit! Il faut dire que les bières étaient connues de certains initiés, puisque la brasserie Hopfenstark, derrière ce bar, est en opération depuis plusieurs années.

Hochelaga-Maisonneuve

Ouvert au début janvier 2012, L’Espace public a fait sensation dans Hochelag’. C’est un des points de rendez-vous qui sont apparus dans ce quartier pour la clientèle jeune, alternative et/ou branchée locale. Un « plus » indéniable pour le secteur, en profonde mutation. Les bières, brassées sur place, y sont originales et changent régulièrement, nous incitant à repasser régulièrement pour les découvrir.

Le quartier a poursuivi son développement avec l’arrivée du Trèfle, une taverne irlandaise originaire de Trois-Rivières qui installait sa 2e succursale dans Hochelaga en août 2014… Le choix de bières québécoise y est vraiment impressionnant (à peine moins que le Saint-Bock dont je parle plus loin) et le décor est très réussi.

Villeray et Parc-Extension

La publication de la première version de ce texte, le même soir que l’ouverture officielle de la Brasserie artisanale EtOH, ne m’avait pas permis de décrire ses bières et son ambiance, mais j’y suis allé assez rapidement après et j’y suis retourné souvent! J’apprécie l’endroit, avec ses grandes fenêtres ouvertes sur le quartier, et ses très bonnes bières. Un + dans Villeray, qui mérite le détour pour les gens des autres quartiers.

Fin 2014, c’était au tour de la Brasserie Harricana de s’installer dans un secteur un peu excentré, soit la frontière entre Parc-Extension et le Mile-Ex, permettant à un nouveau quartier de profiter d’une brasserie locale. Les bières y sont vraiment différentes et le format « dégustation » (5 onces) permet d’oser les goûter. De la Sour Porter Blend (#55 au menu) à la Stout festif (#25) et de la Vin d’orge (#12) à Blonde ale (#21), elles sont toutes intéressantes! Et changent sans cesse…

Harricana

Rosemont-La Petite-Patrie

À deux pas de la Brasserie Harricana, mais de l’autre côté de la frontière entre les deux arrondissements (la rue Jean-Talon), se trouve le Birra. Inspiré, pour son nom, de la Petite-Italie où il est situé, l’endroit ne manque pas de charme. Ouvert en décembre 2015, il a rapidement trouvé une clientèle fidèle. On y déguste quelques bières maison, en plus d’une dizaine de bières de microbrasseries. L’immense terrasse en fait un lieu idéal pour profiter du beau temps l’été (et nous permet de profiter de magnifiques couchers de soleil, au bout de la rue!).

Birra

Un peu plus au Sud, le Vice&Versa, qui offre plus d’une trentaine de bières québécoises en fut depuis des années, reste un classique. C’est évidemment une bonne adresse, très populaire (trop populaire, même) surtout lorsque la magnifique terrasse arrière est ouverte.

Vice & Versa

Si vous ne l’avez pas encore visitée, ajoutez l’Isle de Garde, sur Beaubien, à votre liste de trouvailles. Ouverte en septembre 2014, elle a su rapidement faire parler d’elle. Son souci de servir les bières à la bonne température et dans un verre adéquat la démarque des autres. Sa longue liste de bières québécoises, comprenant plusieurs surprises, mérite aussi d’être soulignée. Et puisque le tout se fait sans prétention, c’est une brasserie franchement agréable à fréquenter. Lorsqu’on réussit à s’y asseoir, l’endroit est très populaire….

Isle de garde

Le Vestiaire, « le bar de la Plaza », est une autre belles découvertes. Ouvert depuis le 18 décembre 2012, il offre, sur la célèbre Plaza St-Hubert, un point de rendez-vous vraiment unique. Quelques éléments de décors bien pensés pour donner du style à l’endroit et une petite touche d’attention dans le service font qu’on a le goût d’y retourner. Le choix de bières de microbrasseries y est aussi assez élaboré.

Vestiaire

À l’écart de l’animation, à la frontière de La Petite-Patrie et de Rosemont, le Brouhaha vaut vraiment le détour. Pour ses bières maison, pour son ambiance décontractée, parce qu’on y est à l’écart… Un bon bar de quartier, qui organise de nombreuses activités. Il a maintenant un petit frère dans Ahuntsic, tout aussi agréable.

Comme je l’expliquais dans mon texte Capitale de la bière, Montréal attire de plus en plus les talents du reste du Québec… L’ouverture, en mars 2018, du resto-pub de la microbrasserie À la Fut! dans l’ancienne Boîte à Marius sur Papineau, en témoigne. Avec son décor western digne de son St-Tite d’origine, la microbrasserie offre un cadre agréable à la dégustation de ses nombreuses bières.

Dans une zone industrielle cachée entre De Lorimier et D’Iberville, la coopérative MaBrasserie a trouvé les locaux nécessaires pour brasser les bières de plusieurs des brasseries de ce « top », en plus de s’offrir un grand Salon de dégustation dans une ambiance à mi-chemin entre l’usine et le grand local dépouillé. Unique en son genre.

Ma Brasserie

La Succursale est d’un tout autre genre. Au cœur de la rue Masson, qui vit depuis quelques années un renouveau enviable, ce bar à su séduire le voisinage. On s’y installe comme chez un ami, pour une belle soirée. La Succursale nous offre ses propres bières, toujours excellentes, et quelques panachés (des cocktails à la bière) intéressants.

Ahuntsic

Le Brouhaha Ahuntsic donne à ce quartier une vraie taverne de quartier, agréable et tout aussi décontractée que son grand frère de Rosemont. Le choix de bières est toujours assez vaste pour permettre des découvertes, ce qui est très apprécié. Un atout de plus pour le Nord de la ville, qui compte peu d’adresses aussi sympathiques.

Brouhaha Ahuntsic

Le Sud-Ouest

L’arrivée de l’Annexe Saint-Ambroise, à l’usine de la microbrasserie McAuslan, est venue combler un vide en avril 2014. Il y avait bien la terrasse l’été (photo ci-dessous), mais il manquait un endroit où aller déguster leur excellents produits en toute saison. C’est maintenant possible, dans un vieil édifice fraîchement rénové, voisin de l’usine. Le décor de pub anglais est agréable et permet de découvrir toutes les bières de cette compagnie, installée depuis 1989 dans Saint-Henri. S’ajoute à la carte une bière unique, brassée exclusivement pour l’Annexe, et qui change régulièrement…

Terrasse St-Ambroise

En avril 2018, la microbrasserie 4 Origines faisait son apparition de l’autre côté du Canal de Lachine. Ce Taproom, au fond d’un genre de grand garage industriel, est un des plus originaux à Montréal. Il offre donc une ambiance unique pour découvrir les quelques bières de cette jeune brasserie prometteuse. Sa terrasse, sa table à ping-pong et ses nombreux jeux ajoutent une touche à cet endroit au milieu de nulle part où on se sent totalement ailleurs…

C’est dans un secteur où on a déjà prétendu qu’il y avait 100 tavernes qu’est née la coopérative Les Sans Taverne (jeu de mots). Cette brasserie, ouverte depuis la fin du mois de juin 2018, est située au fond de Pointe-Saint-Charles, là où le quartier disparait sous les rails de trains. Elle nous offre d’excellentes bières, à des prix défiant toute concurrence.

Verdun

Le Benelux de Verdun est le premier bar du quartier depuis la prohibition! Et il offre, caché à l’arrière, une terrasse digne des plus beaux biergartens d’Allemagne. Il faut absolument le voir l’été, et y vivre l’expérience d’un vrai biergarten, sans avoir besoin de prendre l’avion… J’y retourne l’hiver aussi, pour profiter de l’intérieur qui est tout aussi magnifique. C’est un des très beaux bars de quartier à Montréal et ses bières sont excellentes.

Benelux Verdun

Le Plateau

Bien entassés dans ce joli pub du Mile-End, on est transportés par les goûts qu’on y découvre et l’ambiance qui nous entoure. Pour vivre l’effervescence de la ville, le Dieu du Ciel est l’endroit tout désigné! Ses bières originales méritent aussi le déplacement et ce, depuis des années. Habitué aux honneurs internationaux, Dieu du Ciel est classée meilleure brasserie au pays depuis 10 ans sur le site Ratebeer!

À l’autre bout complètement du Plateau, l’arrivée du Boswell, en octobre 2015, dote ce secteur d’une brasserie de quartier qui marque le développement récent de tout ce secteur. Et réussi à attirer des gens d’un peu partout avec son décor raffiné et sa clientèle de jeunes professionnels.

Boswell

Depuis mai 2016, le Pub Pit Caribou, propriété de la populaire microbrasserie de la Gaspésie du même nom, ravis les Montréalais. L’ambiance sans prétention du Pub nous donne vraiment l’impression de voyager dans ce coin de pays. On y sert régulièrement des exclusivités, comme des bières vieillis en barrique ou des bières de microbrasseries invitées, provenant de l’Est du Québec, et donc moins faciles à trouver à Montréal. Plusieurs produits régionaux composent aussi le petit menu… On adore.

pub-pit-caribou

Vieux-Montréal

La Brasserie Bistro Les Soeur Grises offre, en plus de ses bières, plusieurs recettes de panachés, tous excellents. Ces cocktails à la bière, agrémentés de jus de fruits et autres alcools, valent le détour. Le décor est agréable et le quartier, vraiment plaisant. C’est donc un bon endroit pour arrêter prendre un verre lors de votre prochaine promenade dans le Vieux.

Centre-ville

Bien qu’il soit sur la fameuse rue Crescent, le Brutopia détonne comparativement à ses voisins. Avec son décor digne d’un vieux pub anglais un peu négligé et sa clientèle décontractée d’étudiants de McGill et de Concordia, il offre une expérience différente de ce que l’on trouve ailleurs au centre-ville.

Avec sa clientèle d’étudiants du Campus des Sciences de l’UQAM, le Benelux s’est forgé une bonne réputation dans le monde des microbrasseries, mais j’avoue préférer sa succursale de Verdun…

Quartier latin

L’Amère à boire est un repère que j’ai surtout fréquenté du temps de l’université. L’endroit est agréable, bien placé et il a l’habitude de recevoir des groupes, ce qui est bien pratique. Ses différents étages créent différentes ambiances, l’expérience est donc toujours renouvelée…

Le Saint-Bock, voisin, offre une très impressionnante liste de bières en fut aux amateurs. Et la plupart sont les siennes! C’est probablement la plus grande ligne de futs de l’île en plus… De tout pour tous les goûts et un bar bondé presque tout le temps.

Le Saint-Houblon s’est installé à 2 pas de l’UQAM en 2014 et offre une vingtaine de bières de microbrasseries en fut. Je lui préfère toutefois la succursale de Côte-des-Neiges, véritable épicentre des amateurs de bière de ce quartier.

Côte-des-Neiges

Cette adresse a été de tout temps le repère des étudiants de l’Université de Montréal. Dernier changement de nom en date, la fermeture du Tabasco Bar (en 2015) a laissé place à une nouvelle succursale du Saint-Houblon. La terrasse, surélevée, offre une vue imprenable sur l’activité de la rue et est des plus agréables.

Saint-Houblon CdN

Chaque année, de nouvelles brasseries de quartier s’ajoutent à celles qui existent déjà. Ce qui est merveilleux, c’est qu’elles naissent partout en ville, permettant à presque tous les quartiers d’avoir leur repaire pour les amateurs de bonnes bières!

Montréal est une vraie « Capitale de la bière », comme je vous l’avais démontré dans ce texte. Avec les nombreuses nouvelles microbrasseries et bars de quartiers qui ont choisis la bière comme produit vedette ces dernières années, ça se confirme. Et on en redemande!

Si j’avais un Top 5 à vous proposer, quel serait-il?

  • #5 : Station Ho.st
  • #4 : L’Espace Public
  • #3 : EtOH
  • #2 : Dieu du Ciel
  • #1 : Ma Brasserie

Et vous, quel est le vôtre?

Clique sur la carte pour retrouver toutes mes suggestions:

Carte

Pour retourner à la page d’accueil de C’est toi ma ville…

Ou pour découvrir mes autres palmarès sur les plaisirs de la table:

C’est toi ma Ville s’est associé au blogue Mes Quartiers pour créer une page Facebook dédiée aux amoureux de Montréal. Cliquez « j’aime » sur cette page et découvrez les textes proposés par nos deux blogues, en + d’un contenu original et exclusif!

Mes Quartiers et C'est toi ma Ville

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités