Publié par : cbernier | 11 novembre 2011

Les meilleurs brunchs à Montréal

Ce texte est mis à jour et enrichi très régulièrement

Tradition de fin de semaine dans mon couple depuis 2009, les « plus que déjeuner-presque dîner » ont contribué à notre découverte de différents quartiers de la Ville. Car pour y aller souvent, il faut un minimum de variété. Et depuis quelques années, laissez-moi vous dire qu’il y en a de la variété! Il faut toutefois savoir que bien qu’ils soient des plus généreux, ces brunchs, réconfortants, sont toujours un peu plus chers… Comptez entre 12 et 25$ par personne pour bien en profiter.

Ce texte vous parle de restaurants que nous avons essayés, mais il faut bien comprendre que nous ne les avons pas tous visités récemment… Nous privilégions les restos qui ont un menu fixe, disponible sur leur site internet, qui offrent une bonne variété et à un prix raisonnable, pour qu’il y en ait pour tous les goûts. S’ils sont dans cette liste, c’est que nous pourrions y retourner. Sinon, ils ne sont tout simplement pas mentionnés ici. Il y a plus de trente adresses ci-dessous, qui méritent d’être découvertes. J’espère qu’elles vous inspireront pour vos prochaines sorties brunchs 😉

Hochelaga-Maisonneuve

Parce qu’il nous fait découvrir son quartier différemment, Le Valois, sur la place du même nom, vaut le détour. Décor riche et lumineux, c’est un très bel endroit! Tout comme la place adjacente, une des très belles et des plus méconnues de Montréal…

Collé sur le Marché Maisonneuve, le Bagatelle est rapidement devenu une de nos adresses préférées. Pour sa terrasse discrète sur le côté du Marché, certes, mais aussi pour son menu. Les croissants oeuf-jambon-fromage ne coûtent pratiquement rien, mais goûtent extraordinairement bon. Surtout que l’oeuf est cuit à notre goût (j’aime bien avoir un jaune coulant, mais bien des endroits nous imposent l’œuf brouillé…). Aussi, plusieurs baguettes sont au menu, dont la fameuse Poire, fromage de chèvre et miel au thym. Un régal qui peut facilement être partagé. Sans parler de tout le reste… Nous y retournons régulièrement.

Bagatelle Ontario Maisonneuve

Le resto Les Affamés porte bien son nom! Pour mon premier essai, je n’ai pas pu résister à la gaufre au côtes-levées, sauce au miel-piments d’espelettes, oeufs pochés et coriandre. L’immense gaufre, fraichement sortie de la gaufrière, était beaucoup trop grosse pour moi, surtout compte tenu de tous les autres ingrédients… Mais c’était un délice. J’ai vu passer les oeufs bénédictines au gravlax, qui avaient l’air succulents. Sans parler des nombreux cocktails déjeuners, que je n’ai pas essayé, préférant le jus ananas-sirop d’orange-fruits des champs-beurre de pistaches (!!!), franchement délicieux. Tout est fait à mesure, même les sauces, et le souci du détail est surprenant (« pas de poudre de cacao dans l’assiette de la tasse », avons-nous entendu un serveur dire à une employée qui débutait la journée même!). En plus, ce petit resto accepte (et encourage) les réservations!

Situé à côté du Parc Morgan et à deux pas du Théâtre Denise-Pelletier, Chez Bouffe mérite son arrivée dans ce palmarès. Bien que je n’aime pas du tout le concept du menu sur l’ardoise, donc impossible à consulter à l’avance, j’ai été impressionné par ma première visite. Ma casserole œufs-chorizos (très piquants)-crème était succulente, tout comme le cassoulet-saucisses de lapin-œufs pochés de mon conjoint. Nous y avons retourné et c’était aussi bon!

L’Arrêt de bus est située dans un coin de quartier dépaysant, mais avec un intérieur digne des endroits très branchés, L’Arrêt offre une expérience aux contrastes saisissants. Les brunchs diffèrent de ce que vous trouverez ailleurs et le cuisinier prépare en plus une des meilleures sauce bénédictine en ville (la vraie, avec des jaunes d’oeufs, du beurre et une touche de jus de citron).

Si vous vous aventurez encore plus à l’Est, là où la rue Sainte-Catherine prend fin, vous découvrirez le Cabotins, avec son magnifique décor des années ’60 et ses vieilles lampes à l’envers au plafond! Les brunchs ne sont offerts, pour le moment, que le dimanche. Une valeur sûre, depuis plusieurs années! Voyez par vous-même:

DSCN0624

Il faut y aller pour le décor kitch plus que pour l’assiette, mais le Miami Déli vous fera sourire. Sans prétention, il offre des déjeuners corrects, dans une ambiance décalée. C’est une expérience à tenter.

Rosemont

La rue Masson prend du galon pour les déjeuners avec le Bon-D. En entrant, ce qui nous marque immédiatement, c’est l’espace. La hauteur du magnifique plafond en métal bossé, la distance entre les tables. Un +. Les fruits arrivent en amuse-gueule rapidement, aidant à patienter. Puis vient le déjeuner, dans mon cas : deux œufs bénédictines (jambon-épinard-cheddar fort). Du vrai jambon, probablement maison, et une sauce remarquable! Deux +. Le traditionnel « deux œufs-bacon » de mon chum, toutefois, ne se démarquait pas. Mais la carte a bien d’autres propositions…

Plus au nord, La Grand-Mère Poule sur Beaubien a été l’un des premiers restaurants à m’offrir un brunch à la hauteur de mes attentes. Très familial, avec un décor comme à la ferme, c’est une valeur sûre. Qui attire beaucoup de monde, alors préparez-vous à un petit « line-up »…

Un peu plus à l’Est, presque au coin Papineau, une autre adresse attire les curieux (et pour cause!). Le Régine Café était ouvert depuis quelques mois à peine lors de notre passage, mais il fallait déjà attendre avant d’y avoir une table la fin de semaine. Que ce soit pour le jambon effiloché, le bacon rustique ou les cretons maisons si goûteux, ça valait la peine! Une carte plutôt courte (pas de bénédictine!), mais qui mérite la découverte.

Le Village

Vous avez le goût d’une ambiance de bar, mais le matin? Le Saloon est là pour vous. Souvent animé d’une musique de discothèque, avec jeux de lumière, vous y oublierez l’heure. Les déjeuners sont corrects, on y va surtout pour être (ou rester) sur le party.

Pour un brunch surprenant dans le Village, c’est au Chipotle et Jalapeno qu’il faut aller. Ce petit resto (et épicerie fine) offre une cuisine mexicaine qui goûte comme là-bas. Oubliez les vagues imitations, vous aurez à cet endroit des plats authentiques. Et si en plus vous pouvez profiter de la petite terrasse, au soleil, il ne vous restera plus qu’à déguster, les yeux fermés, pour voyager un peu.

Le Vieux-Montréal

Si les plafonds hauts et les ambiances à l’européenne vous branchent, le Holder vous conviendra.

Si vous êtes plutôt du style repas convivial sur une longue table partagée avec des voisins, Le Cartet, à quelques pas de là, vous plaira sans aucun doute.

Nous avons aussi découvert le déjeuner du Brasserie 701, avec son ambiance feutrée et sa musique lounge et jazz. Vraiment relaxant. Très bien situé, sur le coin de la Place d’Arme magnifiquement restaurée, nous y retournerons sûrement cet été pour en profiter. Ce resto offre un menu avant 11h et un autre, après 11h la fin de semaine. J’ai opté pour l’après… Il y avait des crêpes au babeurre garnies de poires, miel, amandes et mousse à la cardamone, auxquelles je n’ai pas pu résister. Moi qui n’a pas habitude de bruncher sucré, j’ai été comblé, c’était délicieux!

Pour profiter d’une expérience raffinée, L’Atelier d’Argentine est l’endroit tout désigné. En entrant, une hôtesse s’occupe de nos manteaux, avant de nous installer à une grande table avec des chaises de cuir noir capitonnées. Aucune attente, aucun line up! Un décor de marbre noir, des lampes contemporaines, des cloisons de verre et une vue sur Habitat 67, que demander de mieux? L’espresso vient avec du lait chaud et sa mousse, le bonheur. Et le menu, original sans trop s’éloigner des classiques, nous enchante. Le pain doré à l’orange et à la vraie vanille, servi avec l’incontournable sirop d’érable, ou le bénédictine classique, avec une vraie sauce où on goutte bien le beurre et le citron, sont parfaits! Nous avons aussi testé la crêpe au dulce de leche et noix de Grenoble au miel, elle était spectaculaire! Nous y retournons régulièrement.

Ateleir d'Argentine

Pour les amateurs de crêpes, le Muru, situé dans l’Est du Vieux-Montréal, est une bonne adresse. C’est mon amie Caro qui me l’a fait découvrir. Le très vaste choix de crêpes, sucrées comme salées, m’invite à y retourner, surtout que celle que j’ai essayé était succulente. Tout comme sa salade d’accompagnement, agrémentée d’une vinaigrette qui goûtait légèrement le sésame.

Je ne l’ai pas encore essayé, mais on m’en dit que du bien. L’Arrivage, le restaurant du Musée Pointe-à-Callières offre une vue splendide sur le Vieux-Port et des brunchs impeccables semble-t-il.

Le Plateau

Je connaissais le Laïka, mais je n’y avais jamais déjeuner avant 2016. Il était temps que je l’essaie! J’ai osé les oeufs pochés sur une échine de porc braisée, avec sa sauce intense et le tout déposé sur une polenta crémeuse au fromage, c’était succulent! Mon chum a tenté la crêpe aux poires caramélisées et petits fruits flambés et elle était gouteuse et tout aussi satisfaisante. Nous y retournerons, c’est certain. (Ajout de 2016)

Laika

Les Folies et son décor des années ’60 est un incontournable. L’ambiance y est pour beaucoup, mais les déjeuners sont toujours très bons. Une adresse qu’on adopte facilement.

Pour de l’exotisme, le Byblos offre une cuisine inspirée du Moyen-Orient qui mérite d’être découverte!

Encore plus exotique, les brunchs du Barbounya sont aussi étonnants que succulents. Ils sont précédés d’une planche de condiments à partager (olives, confitures, miel, pain…) et nous invitent à voyager sous le soleil de la Turquie. Une belle découverte, avec un repas à la fois délicieux et dépaysant. (Ajout de 2017)

La Petite Marche est connue pour ses grandes assiettes bien remplies comme pour ses rénovations éternelles. L’endroit, agrandi plusieurs fois, donne l’impression d’être dans un joyeux bordel. Très sympathique. C’est aussi l’endroit idéal pour les brunchs en gros groupe! Malheureusement, la nervosité du personnel nuit à l’ambiance…

Pour un service rapide et agréable, l’Universel (3 adresses: sur Saint-Denis, sur Peel et sur Sainte-Catherine) est l’endroit où nous allons le plus souvent. Ses jus sont fabuleux, les assiettes sont généreuses et l’ambiance est très vivante.

L'Universel centre-ville Plateau

Un peu plus au nord sur St-Denis (il a déménagé en 2015), L’Évidence réussi à tirer son épingle du jeu, en offrant de très bons brunchs lui aussi.

Villeray

Nous avons découvert le potentiel de ce quartier, pour les brunchs, en 2011. Le Resto de l’Institut (aujourd’hui le Mia), sur la rue De Castelneau, nous a bien plu.

Mia Villeray

L’Enchanteur, tout près, était notre destination, mais la file était trop longue. Nous y sommes retournés depuis, mais il faudra le réessayer pour confirmer notre impression…

D’autres restaurants offraient des brunchs à quelques pas de ces deux premières adresses. Il faudra donc continuer à explorer. Ou céder à la tentation de se faire un festin à la maison, puisqu’on est à deux pas du marché Jean-Talon!

Ahuntsic

Grâce aux commentaires de lecteurs, j’ai découvert le foisonnement de brunchs offerts sur Fleury. Celui qui a le plus attiré mon attention, donc que j’ai visité en premier, est L’Estaminet. Même si j’habite à l’autre bout de l’île, j’y retournerai, c’est évident! En entrée, pour nous faire patienter, on nous offre soit un sorbet, un yogourt aux fruits ou une salade, incluse dans le prix de notre déjeuner. Le café est excellant, et équitable, tout comme le sucre, ce qui est assez rare (mais d’autant plus apprécié!). Mes oeufs bénédictines étaient parfait, avec une sauce visiblement faite maison. Le « délice pommes et miel » de mon chum était aussi convainquant. Tout comme nos patates et nos quelques fruits, muris à point et savoureux. Aucune file d’attente lorsque nous y sommes allés, bien que le resto était pratiquement plein. Vu le nombre de brunchs offerts dans le voisinage, s’il y a un jour une trop longue file d’attente, il sera toujours possible d’aller manger autour…

Estaminet Ahuntsic

Outremont

Je connaissais le nom, mais je n’y étais jamais allé: Les Enfants Terribles (aussi à l’île-des-Soeurs et au sommet de la Place Ville-Marie). Belle découverte! Des petites attentions, comme le lait chaud pour le café et des produits maisons, comme la confiture d’ananas, la saucisse ou les fêves au lard au canard. Un petit festin!

Tout près, mais dans un style aux antipodes, le Café Souvenir offre un étonnant rapport qualité prix et une variété de choix d’extras qui défit la concurrence. Agréable et sans prétention, il propose des assiettes avec bagel St-Viateur, pour les inconditionnels, et des omelettes qui arrivent à notre table directement de la casserole. Surprenant.

Sud-Ouest

Le Burgundy Lion, que nous avons découvert en 2012, est un must pour toutes celles et ceux qui aiment les brunchs! La cuisine, d’inspiration anglaise, donne toutes ses lettres de noblesses à des plats moins connus ici, mais savoureux. Les oeufs « scottish », à partager, ont été mon coup de coeur. Cuits durs et enveloppés dans une panure faite de chair de saucisses, ils sont succulents. L’assiette plus traditionnelle offre des oeufs, du bacon non tranché (vraiment bon!) et des fèves au lard surprenantes. Mais ici, pas de fruits dans l’assiette… Ne vous laissez surtout pas rebuter par le menu, inhabituel, et entrez, vous serez charmés! En plus, l’ambiance est dépaysante. On se croirait vraiment dans un pub anglais, mais en plus éclairé. Une adresse à découvrir!

Une rare adresse de bonnes crêpes s’ajoute à ma liste, le Spanel. Il m’a fallu beaucoup de courage pour résister à tous les déjeuners comprenant un croissant, tellement ils sont gros et appétissants. J’ai été récompensé avec la crêpe La Petite-Bourgogne (bacon, cheddar fort de l’Isle-aux-Grues, pommes fraîches, épinards et oignons caramélisés), succulente. Les noms des autres crêpes font presque tous référence à des quartier et s’en inspirent, ce qui est bien sympathique. Une belle découverte, avec sa terrasse arrière qui donne l’impression de manger chez un ami…

Spanel Griffintown

La Tatin: pommes caramélisées, caramel au beurre salé maison et crème glacée. Elle ne fait pas une belle photo, mais elle fait le bonheur des gourmands 😉

Conclusion

Ces restaurants valent tous le détour, pour une raison ou une autre. À vous maintenant de les découvrir! En passant, la plupart de ces adresses sont ouvertes toute la journée. Alors si vous les aimez, ce sont autant de propositions pour aller dîner, souper ou prendre un verre en soirée!

Pour toujours plus d’originalité, visitez cette liste de brunchs ethniques

Bon appétit!

Enfin, pour celles et ceux qui détestent les brunchs, voici un texte sympathique sur le sujet: Hé le brunch, va te faire foutre!

Pour retourner à la page d’accueil de C’est toi ma ville…

Ou pour découvrir mes autres palmarès sur les plaisirs de la table:

C’est toi ma Ville s’est associé au blogue Mes Quartiers pour créer une page Facebook dédiée aux amoureux de Montréal. Cliquez « j’aime » sur cette page et découvrez les textes proposés par nos deux blogues, en + d’un contenu original et exclusif!

Mes Quartiers et C'est toi ma Ville

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Responses

  1. Il faut ajouter Chez Chose! 😉

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :