Publié par : cbernier | 2 avril 2014

Ces restos qui nous font voyager

Ce texte a été mis à jour en 2018.

Montréal est une ville où il est facile de voyager, sans même prendre l’avion. Il suffit de profiter des bonnes tables qui s’offrent à nous pour partir à la découverte du monde. S’évader en parcourant les cuisines d’ailleurs, c’est la proposition que je vous fais avec ce texte. Je recense ici des restos qui me donnent l’impression de voyager par leur ambiance, leurs aliments et leur décor. Ce sont tous des endroits que j’aime fréquenter, de bonnes tables de Montréal. L’exercice est subjectif, mais les adresses que vous découvrirez sont autant de portes ouvertes vers un certain dépaysement.

Prêts pour l’embarquement?

Les destinations soleil

Pour s’imprégner de chaleur, une visite au Byblos (Plateau) est toujours efficace. Une grande baie vitrée qui laisse entrer la lumière, un décor simple s’inspirant du Moyen-Orient et surtout, une cuisine iranienne merveilleuse, riches en saveurs. Une valeur sûre pour mettre fin à la grisaille.

Quand un goût de cuisine mexicaine nous assaille moi et mon chum, c’est maintenant vers le El sabor de Mexico (Verdun) qu’on se tourne. Il sert une cuisine authentique, dans un décor chaleureux. On se croirait chez une famille, dans le Sud, alors qu’on n’est qu’à quelques pas de deux stations de métro!

Pour quelque chose d’encore plus ensoleillé, La Habanera – Cafe Cubano (centre-ville) est la place qu’il vous faut. La salade Aguacate tout comme le ceviche goûtent le Sud, les mélanges avec des ingrédients d’ici sentent la débrouillardise des Cubains et le décor traduit toute la joie de vivre qu’on peut ressentir lors des fêtes sur l’île.

Il nous suffit d’un peu d’imagination pour se croire en voyage lorsqu’on s’assoie au Salon Mogador (Petite-Patrie). Magnifiquement décoré, il offre une cuisine sans prétention, à petit prix. Le jus de lime et menthe vaut à lui seul le déplacement!

Salon Mogador

L’Europe à votre table

Si les îles grecques vous attirent, le Jardin de Panos (Plateau) mérite le détour. Pour ses excellentes côtelettes d’agneau et pour son authenticité. Même fierté de la cuisine, mêmes murs blanc et bleu si caractéristiques, même service un peu brusque que dans les îles… Tout y est! C’est un « apportez votre vin », alors profitez-en pour amener un vin du pays!

J’aime beaucoup les vieux murs centenaires d’Europe. Lorsque je veux retrouver cet environnement plus enveloppant, le Stash Café (Vieux-Montréal), un vénérable restaurant polonais, est tout indiqué. Les bancs de bois, le piano à l’entrée, la gigantesque armoire d’un autre âge, tout nous transporte en Europe de l’Est. Et si on y ajoute une vodka, servie glacée, l’illusion est parfaite.

La cuisine anglaise n’est pas la meilleure qui soit, mais parfois, un petit goût pour le « British » s’empare de moi. Heureusement, j’ai une adresse pour me permettre d’assouvir cette envie avec des recettes à la hauteur de mes attentes et un décor qui me rappelle Londres. Ça se passe au Burgundy Lion (Sud-Ouest), déjà sur ma liste des meilleurs brunchs et des meilleurs cocktails. Une valeur sûre!

J’ai découvert la tartiflette lors d’un voyage en France, à Grenoble plus précisément. Je suis tombé sous le charme de ce mélange de pommes de terre, de lardons et de fromage reblochon. J’ai souvent testé des tartiflettes ici, mais une seule me ramène instantanément à Grenoble, c’est celle du Pèlerin Magellan (Quartier Latin). En plus, ils la font avec du canard confit! Lorsque j’y vais, j’aime bien la déguster dans le petit racoin décoré comme une bibliothèque de voyage…

Pour plus d’exotisme

Imadake

Pour découvrir les fameux izakayas (ces brasseries japonaises qui poussent actuellement en ville), le Imadake (Westmount) est vraiment tout indiqué. Même le personnel se prête au jeu, avec leurs habits de travail copiés sur la mode qui prévaut chez les jeunes Japonais d’aujourd’hui. Mini-jupes chez les filles, évidemment. Le Kinoya (Plateau), dont je parle dans mon texte Les meilleurs tapas en ville, mérite aussi une mention ici.

Mais encore plus typique, le Yokato Yokabai (Plateau), un resto caché sur Drolet, déroute les habitués des fameuses soupes ramen, avec son bouillon d’os de porc si riche qu’il se compare aisément à de la crème 35%! Pour vivre l’expérience des petits boui bouis qu’on peut trouver au détour des ruelles du Japon, c’est l’endroit!

Le Su (Verdun), bien établi, permet de son côté de découvrir la Turquie. Un fantastique tour, qui passe même par les vins, très surprenants. Une adresse pour les grandes occasions, où on se surprend à délier les cordons de la bourse pour pouvoir en déguster encore plus.

Dissimulée au rez de chaussé d’une ancienne demeure victorienne de la rue Sherbrooke, la Brasserie Thai Pamika (Plateau) étonne par le contraste qu’elle a su insuffler à son décor. On est transporté ailleurs dès la porte franchie et une fois un cocktail exotique à la main, l’illusion est parfaite. Ceux essayés étaient tous excellents. Ce resto ose utiliser des légumes typiques, comme du melon d’hiver ou l’aubergine thai, pour bien nous faire goûter cette cuisine qui a des goûts généralement assez piquants…

Je ne savais pas que nous avions un restaurant indonésiens à Montréal. Mais depuis que moi et mon chum avons essayé le Nonya (Mile-End), on l’a ajouté à nos lieux de rêveries de voyages. Une cuisine vraiment différente, des bibelots du Sud-Est asiatique savamment déposés ça et là, tout invite à laisser son esprit flâner vers ces contrées lointaines. Le riz au jasmin cuit avec curcuma et lait de coco vaut à lui seul le déplacement!

Un road-trip américain

L’Orange Julep (Côte-des-Neiges, 7700 boul. Décarie), ce fameux fast food sur l’autoroute 15, en diagonale de la station de métro Namur, est un incontournable source de rêveries. Pour tous ceux qui rêvent d’un road trip américain, c’est l’endroit où aller! Toujours un peu cliché, mais tellement convaincant…

Orange Julep

Le Québec dans votre assiette

Parce qu’il ne faut pas négliger les voyages au Québec, qui offre des destinations de calibre international en grand nombre, n’oublions pas de souligner Les îles en ville (Verdun), qui nous sert sa cuisine des Îles de la Madeleine, à un coin de rue du fleuve. Pour sentir l’air marin, c’est la place…

Et vous, où allez-vous manger pour voyager sans quitter notre grande île?

Pour retourner à la page d’accueil de C’est toi ma ville…

Ou pour découvrir mes autres palmarès sur les plaisirs de la table:

C’est toi ma Ville s’est associé au blogue Mes Quartiers pour créer une page Facebook dédiée aux amoureux de Montréal. Cliquez « j’aime » sur cette page et découvrez les textes proposés par nos deux blogues, en + d’un contenu original et exclusif!

Mes Quartiers et C'est toi ma Ville

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :