Chaque fois que je croise une maison peinte, je souris. Puis je me demande pourquoi il n’y en a pas plus… Je le sais, ce sont les villes du Sud qui sont réputées pour leurs couleurs. Mais pourquoi s’en priver, alors que de nombreux propriétaires font la démonstration que c’est possible, tout en étant joli, sous notre climat?

Un des plus beaux ensemble de maisons peintes au monde est à Burano, île voisine de Venise… On dit que chaque famille y a sa couleur. Le résultat charme instantanément. Une inspiration pour rafraîchir de vieux ensembles délaissés ici?

00 Burano couleurs

Dans un style plus commercial, il y a d’autres exemples, comme Albufeira et ses tons pastels. Là, on attire de futurs propriétaires en leur offrant un quartier aux couleurs de l’été. Pourrait-on voir apparaître, ici, un secteur surnommé Plateau pastel?

00 Albufeira couleurs

Je pourrais poursuivre ainsi avec des exemples différents de partout dans le monde, mais revenons à notre réalité pour voir ce qui se peint dans nos rues résidentielles, lors de l’entretien ou de la rénovation des façades des édifices de notre ville. Peut-être qu’à force d’en parler, un certain mouvement se mettra en place pour ajouter de la couleur à nos quartiers…

Peindre sa maison

Les maisons de style Victorien sont souvent celles qui sont les plus colorées à Montréal. Ces ensembles sont remarquables, mais assez concentrées dans des quartiers anciens, déjà revitalisés ou en cours de l’être, comme on le voit avec cette maison de Pointe-Saint-Charles.

01 Pointe-St-Charles Couleurs Montréal

J’ai le goût de vous proposer encore plus de couleurs que celles offertes par les maisons Victoriennes. En effet, il suffit parfois d’un tout petit détail, comme on le voit sur cette maison, vue dans la Petite-Bourgogne.

02 Petite-Bourgogne Couleurs Montréal

Ou les portes, plus souvent colorées d’ailleurs. Ici, à Pointe-Saint-Charles.

03 Pointe-St-Charles Couleurs Montréal

Sur le Plateau, on ose déjà plus, en débordant largement des portes, comme dans ces deux exemples.

04 Plateau Couleurs Montréal

04 Plateau rue Garnier Couleurs Montréal

Mais ce que j’aime toujours le plus, ce sont les murs complets, qui cassent la grisaille! Comme cette magnifique maison sur De Bordeaux, au Nord d’Ontario.

05 Rue De Bordeau Couleurs Montréal

Ou cet ensemble des plus jolis, vu à Pointe-Saint-Charles.

05 Pointe-St-Charles Couleurs Montréal

Avec une touche perso, c’est plus rare… Mais oh combien étonnant! Ici une maison fleurie de Lachine.

06 Lachine Couleurs Montréal

J’adore lorsqu’un propriétaire ose avec une couleur atypique, comme cette maison sur Drolet, dans Villeray.

07 Villeray sur Drolet Couleurs Montréal

Dans tous les cas, ce sont de magnifiques maisons, qui contribuent à rendre leur rue unique, joyeuse et même magique. Et malgré ces nombreux exemples, il m’a fallu éplucher ma collection de photos de tous les quartiers de Montréal pour vous les dénicher! Comme quoi il y en a, mais pas tant que ça…

Êtes-vous propriétaire? Votre maison s’y prête-t-elle? Y pensez-vous? Je vous encourage à passer à l’action si vous le pouvez!

Colorer la ville, c’est aussi…

Parfois, c’est un mur aveugle qui se prête à la couleur. En petit format, pour les murales de ruelles (comme j’en parle dans mes palmarès annuels), ou en grands formats, comme dans cet exemple sur un édifice de l’Office municipal d’habitation de Montréal, sur le Plateau (murale de Tellas).

08 Tellas 2019 Couleurs Montréal

Lors des rénovations aussi, on peut ajouter de la couleur! Pas besoin d’être neuf pour être coloré, comme le montre cet édifice locatif dans Mercier…

09 Mercier Couleurs Montréal

… Ou cet édifice de la Société d’habitation et de développement de Montréal, dans Rosemont.

09 Rosemont Couleurs Montréal

Le commercial n’est pas en reste, lorsqu’il ose, comme ici, dans Hochelaga-Maisonneuve.

10 Maisonneuve Couleurs Montréal

Encore une fois, ce sont les initiatives isolées de propriétaires ou d’institutions qui rénovent leur patrimoine (qui n’a pas de valeur historique) en y ajoutant de la couleur… Pour ce qui est des constructions neuves, où il est plus facile d’oser, j’en parlais dans ce texte : Colorer la ville.

Devrait-on avoir plus de couleurs dans nos quartiers selon vous? Et si oui, devrait-on se limiter aux initiatives personnelles ou organiser un mouvement? Je ne suis pas le premier à en parler et ce sujet est traité par plusieurs, depuis des années. Force est de constater que ce ne sera pas assez pour que nos quartiers prennent des couleurs… Mais que faudrait-il alors?

C’est toi ma Ville s’est associé au blogue Mes Quartiers pour créer une page Facebook dédiée aux amoureux de Montréal. Cliquez « j’aime » sur cette page et découvrez chaque semaine un contenu original et exclusif, en + des textes proposés par nos deux blogues!

Mes Quartiers et C'est toi ma Ville