Lors de la dernière Nuit Blanche, une exposition du Centre de design de l’UQAM m’a rappelé à quel point le béton pouvait être beau. Qu’il pouvait inspirer la légèreté et même être chaleureux… Vous ne me croyez pas? Vous serez sûrement étonné par la lecture de ce texte!

Je ne suis pas le premier à le dire. Le béton est même une tendance en décoration intérieure depuis au moins trois ans! Comptoirs, lavabos ou autres objets décoratifs, le béton vient habiller nos logements. Et tapisser les magazines spécialisés… Il faut dire que certains, comme l’AtelierB, créent de véritables objets d’art pour redonner ses lettres de noblesse à ce matériau qu’on aime détester. Leur jolie chaise Alban en témoigne éloquemment.

Béton Montréal Chaise Alban AtelierB

Après des années à être décrié, le béton réussira-t-il à faire son retour?

Ses caractéristiques

Je me souviendrai toujours d’une balade guidée dans le métro, il y a plusieurs années, où on m’avait amené au Champs-de-Mars pour regarder le grain du bois laissé par le coffrage sur le béton, lors de la construction de la station. Volontaire ou non, il y a laissé les motifs typiques des planches, créant un fini presque chaleureux… L’oeil est trompé et là où il n’y a que de la pierre, le cerveau perçoit quelque chose de plus doux.

Béton Montréal Station Champs-de-Mars

À la station Peel, c’est autre chose. On maquille le poids du béton par une structure qui semble aérienne. La mezzanine donne l’impression de flotter, déposée sur des piliers qui se terminent par de petites rotules, verrouillées au sol par des écrous. Il en a fallu du talent pour créer cette illusion de légèreté!

Béton Montréal Station Peel

Plus à l’Est, la Station Radisson est à l’autre extrême. Sa voûte de béton accentue l’espace, comme si nous étions dans un immense vaisseau spatial! On s’y sent en sécurité, comme si rien ne pouvait nous atteindre dans cet espace libéré de l’attraction, de la pression, du poids. Une autre illusion que rend possible le béton…

Cette capacité à jouer les caméléons peut se voir à de nombreux autres endroits… Trompe l’oeil, aérien ou protecteur, le béton peut jouer tous les rôles, il suffit d’architectes et de designers de talent pour nous surprendre et nous confondre…

Son expression

D’autres utilisent le béton comme matière première artistique. La murale de Jordi Bonet à la station Pie-IX, « Citius, Altius Fortius », montre toute la finesse que peut avoir le béton pour quelqu’un qui sait le maitriser.

Béton Montréal Station Pie-IX

Au Parc René-Lévesque, l’oeuvre de Robert Roussil rend hommage au grand homme de la politique québécoise, créant un paysage imaginaire qui emprunte à la nature comme à la fiction.

Béton Montréal Parc René-Lévesque

L’arc, de Michel de Broin, va un cran plus loin en simulant la nature, devant le Casino. Cet arbre à la tête enterrée donne l’impression d’être recouvert d’écorce!

Béton Montréal L'arc Michel de Broin

Certains éléments de mobilier urbain font parfois penser à des œuvres d’art et ceux en béton le peuvent aussi. Les bancs-étoiles du Parc Hydro-Québec, à côté de la Maison du développement durable, en sont un bon exemple.

Parc Hydro-Québec Banc public béton

Enfin, le béton est aussi largement utilisé pour construire des trottoirs, certains plus intéressants que d’autres… Dans mon texte Refaire les trottoirs, je montre en exemple ceux de Barcelone, réalisés par le célèbre architecte Gaudi. Imaginez ce qu’on pourrait créer comme motif pour Montréal!

4 DEJA SUR LE BLOGUE Trottoir Barcelone

L’exposition sur le béton visité lors de la Nuit Blanche, à qui j’ai emprunté le titre pour ce texte, m’a justement beaucoup fait penser aux formes organiques utilisées par Gaudi. Le travail de Mark West, sujet de l’exposition, montrait à quel point le béton n’est limité que par les moules qu’on utilise pour le couler. Avec de la créativité, il prend toutes les formes que l’on bien lui donner, comme celles-ci:

Béton Montréal Expo Centre de désign de l'UQAM

Cela témoigne de la grande versatilité du béton… Et de son immense potentiel, pratiquement inexploité!

Son passé, garant de l’avenir

On en a pourtant un témoignage éloquent avec le Vélodrôme, devenu depuis Biodôme. Un édifice sensuel, tout en courbes, à des années lumières du brutalisme avec lequel on confond trop souvent le destin du béton. Car s’il peut évidemment être austère et froid, le béton peut être beaucoup plus que ça!

Béton Montréal Biodome et Stade

Sa renaissance, annoncée par les magazines de déco, pourrait bien être pour bientôt. En effet, l’intérêt pour ce matériau ne se dément pas, on y consacre des expositions et, pour la première fois cette année, des prix d’excellence de la construction en béton ont été donnés au Québec!

Évoluant sans cesse depuis les ciments de l’Antiquité jusqu’au béton armé de nos jours, on n’a pas fini de voir le béton construire nos villes! Alors pourquoi ne pas utiliser toutes ses qualités pour améliorer nos milieux de vie?

C’est toi ma Ville s’est associé au blogue Mes Quartiers pour créer une page Facebook dédiée aux amoureux de Montréal. Cliquez « j’aime » sur cette page et découvrez les textes proposés par nos deux blogues, en + d’un contenu original et exclusif!

Mes Quartiers et C'est toi ma Ville