Je m’intéresse aux blogueurs bénévoles qui partagent leurs opinions et leurs découvertes sur Montréal depuis maintenant 10 ans. J’aimerais bien qu’il y en ait plus! En effet, pourquoi les amoureux de Montréal ne sont-ils pas plus nombreux à nous faire connaître leur quartier, leurs préoccupations, leur vision de la ville? Pour les lecteurs, il n’y a qu’une dizaine d’adresses de ce genre sur le web, permettant d’avoir accès à des avis personnels ou des propositions d’excursions qui vont plus loin que le carnet d’adresses commentées.

Il y a 5 ans, j’écrivais L’état du blogue Montréalais, texte dans lequel je vous présentais les adresses que je fréquente. Depuis, j’ai ajouté une section sur mon blogue, dans la colonne de droite, vous permettant de les visiter à votre tour, en tout temps. S’y trouvent tous les blogues concernant Montréal que j’aime lire. En plus de ceux qui partagent l’opinion et les découvertes sur Montréal de leurs auteurs, j’y recense certains blogues plus « lifestyle », d’autres qui couvrent des sujets très pointus (la flore, le street art ou le métro, par exemple), des blogues institutionnels et des médias hyper-locaux sur le web, ce qui me permet au final de vous en suggérer une trentaine. Ils nous font tous découvrir Montréal sous un angle pertinent. S’il m’en manque, n’hésitez pas à me les faire connaître…

Du côté des blogueurs non rémunérés qui traitent exclusivement de Montréal, comme moi, il n’y en a que 3 qui publient depuis 10 ans ou plus, selon ma recension. La plus tenace est sans contredit la blogueuse derrière Montreal city weblog, un carrefour de nouvelles sur Montréal (en anglais) publié depuis 2001. Ensuite, les auteurs de Propos Montréal et de Notre Montréalité nous proposent des textes depuis 2009. Je suis moi-même arrivé en 2010, je débute donc ma 10e année de publication, tout comme Rue Masson, un collectif de journalistes qui couvre l’actualité de Rosemont depuis 2010.

Plusieurs ont arrêté de publier dans cette décennie, mais heureusement, quelques nouveaux ce sont aussi ajoutés sur la grande toile montréalaise. Comme le Journal des voisins d’Ahuntsic Cartierville et Quartier Hochelaga (dont la survie est actuellement menacée, par manque de relève), apparus en 2012. Puis c’était au tour de Montréal dans ta pipe (vidéos) et de Montréal, les caribous et moi de s’ajouter, en 2013. Enfin, Mes Quartiers est apparu en 2015, avec ses populaires itinéraires pour découvrir les quartiers de Montréal. Chacun à leur façon, ils nous permettent de mieux profiter de notre ville, en découvrant ses attraits, ses réalisations, son histoire, ses défis… Et ces cinq dernières années, d’autres se sont encore ajoutés.

C’est quand même beaucoup de sources d’informations sur la vie montréalaise, si on y ajoute tous les blogues de « lifestyle » qui mentionnent parfois des festivals, des restos, des projets designs ou des idées de sorties. Toutefois, quand je regarde la liste des sujets dont j’aimerais parler sur mon propre blogue (plus de 100 idées de textes!), je me dis qu’il y a encore de la place pour des voix alternatives, pour des plumes poétiques ou philosophiques, pour des vidéastes engagés… Il y a tant à dire sur Montréal!

Avez-vous déjà pensé ajouter votre grain de sel sur ce qui se publie sur le web? C’est assez simple : vous choisissez une ligne éditoriale (de quoi voulez-vous parler, précisément?), vous déterminez votre ton (intimiste, neutre, polémiste, etc.) et vous commencez lentement à publier. En 10 ans, j’ai observé que la vitesse de publication est inversement proportionnelle à la longévité d’un blogue. Ainsi, ceux qui publient trois textes ou plus par semaine, en débutant, ne restent souvent pas très longtemps. C’est quand même beaucoup de travail un blogue! Je calcule en moyenne 8 à 10h pour un texte sur C’est toi ma Ville… Commencer lentement est donc un des conseils que je vous donnerais si vous aviez le goût d’ajouter votre voix dans la blogosphère montréalaise.

Toutefois, si ça ne fait pas partie de vos défis de l’année, continuez à nous lire! Les blogueurs qui vous font découvrir Montréal à leur façon ne le font, bien souvent, que pour être lus, partagés et commentés! C’est mon cas. Depuis 10 ans, je n’ai jamais accepté de cadeau ou de traitement de faveur pour un texte sur C’est toi ma Ville et toutes les photos utilisées sont les miennes (sauf de rares exceptions, toujours bien identifiées). Ça me permet de vous faire découvrir, de la façon la plus authentique possible, cette ville que j’aime tant.

Et c’est ce que j’entends continuer à faire pour cette 10e année de publication, à raison d’environ deux textes par mois, comme je le fais depuis 2011.

À très bientôt!

Pour ne rien rater de ce qui s’en vient, abonnez-vous en inscrivant votre adresse courriel dans le bloc d’abonnement en haut de la colonne de droite!

C’est toi ma Ville s’est associé au blogue Mes Quartiers pour créer une page Facebook dédiée aux amoureux de Montréal. Cliquez « j’aime » sur cette page et découvrez les textes proposés par nos deux blogues, en + d’un contenu original et exclusif!

Mes Quartiers et C'est toi ma Ville