Depuis 10 ans, nos bibliothèques de quartier se réinventent et se modernisent. Une à la fois, elles sont agrandies ou carrément reconstruites. Dans ce texte, je vous propose une visite des quatre premières bibliothèques ainsi renouvelées, une présentation des trois qui sont en processus de l’être, et un clin d’œil vers des bibliothèques exceptionnelles du reste du monde. Mais avant toutes choses, je me dois de vous parler de celle par laquelle tout a commencé, en 2005.

La Grande Bibliothèque a été le véritable déclencheur de la renaissance que vivent les bibliothèques montréalaises depuis une décennie. Alors que certains craignaient qu’elle remplace toutes les autres, elle les a plutôt sorties de leur torpeur. La Grande Bibliothèque a mis en lumière un réseau montréalais vieillissant et en manque chronique de ressources, obligeant la Ville à réévaluer ses bibliothèques. Aussi, sa très grande popularité a démontré l’importance de pouvoir compter sur un réseau de bibliothèques de quartier performant.

Avec la demande renouvelée chez les lecteurs, l’offre devait s’adapter!

Par Patkau Architects de Vancouver, Croft-Pelletier de Québec et Gilles Guité de Montréal

Dès 2008, face à l’augmentation des prêts de livres et à l’enthousiasme durable des Montréalais pour la Grande Bibliothèque, la Ville se dote du Programme de rénovation, d’agrandissement et de construction de bibliothèques, le Programme RAC. C’est lui qui, depuis 10 ans, transforme nos bibliothèques de quartier en attraits culturels. Vous pensez que j’exagère? Voyez par vous-même :

Bibliothèque du Boisé (Saint-Laurent)

S’il y a une nouvelle bibliothèque qui a su attirer l’attention, c’est bien celle du Boisé, ouverte en 2013. Bâtie de façon à devenir un modèle écologique, elle s’est méritée de nombreux prix. Entre autres innovations, son parterre est un jardin de rétention de l’eau de pluie et sa grande colonne de verre est un échangeur de chaleur.

Par par l’équipe Cardinal Hardy/Labonté Marcil/Éric Pelletier Architectes en consortium/SDK et associés inc./Leroux Beaudoin Hurens et associés inc.

À l’arrière, sa généreuse fenestration permet de se sentir pratiquement dans le Boisée adjacent. Une terrasse a même été aménagée pour permettre aux utilisateurs de lire à l’extérieur…

La construction de la bibliothèque a été l’occasion de mettre en valeur le Boisé du parc Marcel-Laurin, en lui offrant une nouvelle porte d’entrée étonnante.

Inséré dans l’édifice, le Centre d’exposition Lethbridge est un des espaces culturels les plus intéressants du réseau des bibliothèques de Montréal. J’en ai d’ailleurs déjà parlé ici. Il ajoute une autre bonne raison d’aller découvrir la bibliothèque du Boisé!

Les nouvelles bibliothèques ne sont plus comme celles d’avant… On a le droit d’y parler (sauf dans les salles de lecture spécialement identifiées) et même d’y boire et d’y manger! La bibliothèque du Boisée compte en effet un petit Café, comme la plupart des autres bibliothèques dont je parle dans ce texte…

Enfin, elles contribuent aussi à l’essor de l’architecture contemporaine à Montréal. Apparue dans le décor montréalais en même temps que le Planétarium, les Bibliothèques du Boisé et Marc-Favreau ont toutes deux été conçues pour embellir leur quartier, à notre grand bonheur. C’est pour cette raison qu’elles se sont retrouvées dans mon palmarès Oser l’architecture.

Bibliothèque Marc-Favreau (Petite-Patrie)

De moins grande envergure que la précédente, l’ouverture de la bibliothèque Marc-Favreau, aussi en 2013, a démontré à quel point ces nouvelles bibliothèques sont adaptées à leur milieu. Si la première est résolument tournée vers le développement durable, la seconde l’est vers les familles. Accolée à un CPE installée dans un bâtiment art déco patrimonial restauré pour l’occasion, la nouvelle bibliothèque, toute de verre, fait la part belle aux enfants.

À l’intérieur, plusieurs rappels au personnage de Sol, qui a rendu célèbre Marc Favreau, sont présents. Ce qu’on remarque aussi, c’est la verdure exubérante qui a été intégrée à l’architecture, comme séparation entre les espaces.

Au deuxième étage, la présence d’un salon avec un véritable foyer ajoute un caractère chaleureux et intime à l’endroit. On y est d’ailleurs invité à être silencieux, ce qui n’est plus exigé dans le reste de la bibliothèque. L’ensemble est un legs très intéressant de l’architecte Dan Hanganu, à qui j’ai déjà consacré un texte.

Par Dan Hanganu, architectes et de CBA Experts-Conseils

Mais ce n’est pas tout: on a ajouté à cette bibliothèque un nouveau parc, le Parc Luc-Durand, du nom de l’acteur qui accompagnait Marc Favreau dans la série télévisée Sol et Gobelet. C’est là qu’a été construite la toute première patinoire d’improvisation extérieure permanente du monde!

Bibliothèque Saul-Bellow (Lachine)

En 2015, c’était au tour de la bibliothèque Saul-Bellow de rouvrir ses portes, complètement transformée. Comme un iceberg flottant sur le quartier vu de l’extérieur, c’est à l’intérieur qu’on a consacré le plus d’attention.

Par Chevalier Morales architectes

Les murs vitrés ajoutent beaucoup de lumière à la bibliothèque, mais il faut avouer que l’escalier, très théâtral, attire toute l’attention. Assez pour nous donner le goût de l’emprunter, plutôt que d’aller vers les ascenseurs.

C’est aussi une bibliothèque marquante puisqu’elle fait partie de celles qui offrent maintenant des tablettes en libre-service! Elle permet de plus la location de nombreux instruments de musique, tout comme une vingtaine d’autres bibliothèques de quartier à Montréal, grâce à un programme de la Financière Sun Life.

Bibliothèque Benny (Notre-Dame-de-Grâce)

Ouverte en 2016, la bibliothèque Benny fait partie d’un nouveau centre culturel. L’ensemble, très coloré, est venu s’ajouter au quartier Benny Farm, en pleine renaissance depuis quelques années. Preuve du dynamisme qu’elle a insufflé au quartier, elle a été la succursale la plus fréquentée du réseau des 56 bibliothèques de la Ville en 2017!

Par Atelier Big City/Fitchten Soiferman & Associés/L’OEUF

Une petite salle d’exposition s’ajoute au centre culturel, permettant aux visiteurs de profiter de leur visite pour jeter un œil sur la création artistique actuelle…

Une des caractéristiques qui distingue cette bibliothèque des autres est son utilisation de la couleur. Quel que soit l’endroit où se pose votre regard, et même jusque dans les toilettes, vous le constaterez. C’est vraiment vivant!

Mais ce qui m’a le plus intéressé dans cette nouvelle construction, c’est son escalier de lecture. En plein milieu de la bibliothèque, en face de l’entrée, c’est le point de rendez-vous idéal pour les flâneurs. Un autre escalier de lecture, plus petit, se cache au fond. Avis aux intéressés…

Bibliothèque de Pierrefonds

La prochaine bibliothèque à ouvrir, au début 2019, sera celle de Pierrefonds.

Image tirée du site de Design Montréal, par Chevalier Morales architectes et DMA architectes

Parmi ce qui la distinguera des autres, elle devrait compter sur un Fab lab, ces espaces de création utilisant les nouvelles technologies. Elle offrira aussi un étonnant service de retour des prêts par un guichet libre-service accessible au volant de sa voiture! Comme quoi le XXIe siècle côtoie encore le XXe

Bibliothèque L’Octogone (LaSalle)

En 2021, ce sera au tour de LaSalle d’avoir sa nouvelle bibliothèque. À son tour, elle se distinguera avec une architecture audacieuse, intégrant un segment de toit vert, accessible par une longue pente gazonnée… Les travaux devraient débuter à la fin de 2019.

Image tirée du site de Design Montréal, par Anne Carrier architecture / Labonté Marcil

Bibliothèque Maisonneuve (Hochelaga-Maisonneuve)

C’est aussi en 2021 qu’est prévu l’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve. Ajoutant deux ailes de verre, de part et d’autre de l’ancien hôtel de ville de la Cité de Maisonneuve où loge la bibliothèque, ce projet permettra pratiquement d’en tripler la superficie. Il faut dire qu’on y est actuellement vraiment à l’étroit… Pour elle aussi, les travaux devraient débuter à la fin 2019.

Image tirée du site de Design Montréal, par Dan Hanganu architectes + EVOQ Architecture

Soulignons que tous les projets soutenus par le programme RAC font l’objet d’un financement à hauteur de 40% provenant du ministère de la Culture et des Communications du Québec. De plus, les projets font l’objet d’un concours d’architecture, permettant de consolider le statut de Montréal comme Ville UNESCO de design.

Ailleurs dans le monde

Ce souci de l’architecture, plusieurs villes du monde l’ont lorsqu’elles construisent une nouvelle bibliothèque. Et pas seulement pour consolider leur statut. Il y en a certaines qui poussent l’audace jusqu’à en faire de nouvelles attractions touristiques! Plusieurs bibliothèques historiques attirent des visiteurs du monde entier, alors pourquoi pas une bibliothèque contemporaine? C’est ce que se sont dit deux villes plus petites que Montréal…

La Tête Carrée de Nice

Sculpture habitable, la Tête Carrée de Nice, dans le sud de la France, accueille les bureaux administratifs de la bibliothèque régionale. Avec ses 30 mètres de haut, elle ne laisse personne indifférent depuis son inauguration en 2002!

La bibliothèque de Stuttgart

La bibliothèque de Stuttgart a fait le tour des magazines d’architecture du monde entier depuis son ouverture, en 2011. Un gigantesque atrium de 100 mètres3 se cache au cœur de celle-ci, entouré de livres! L’image est saisissante.

Surtout quand on sait que les quatre premiers étages ne comptent aucun livre, mais plutôt un autre espace vide, qui se veut un contraste avec la vie trépidante de l’extérieur… Il n’est pas surprenant que cette étonnante construction soit devenue une des principales attractions touristiques de cette ville d’Allemagne.

Et Montréal?

Ces expériences étrangères pourraient peut-être inspirer Montréal pour la rénovation des bibliothèques plus proches du centre-ville… Un geste architectural fort, pour se démarquer de la Grande bibliothèque, aurait le double avantage d’attirer les Montréalais comme les touristes.

Même si ma proposition ne se réalise jamais, ce qui compte, c’est de poursuivre le programme RAC. Il amène à nos bibliothèques un vent de fraîcheur et à nos quartiers, des édifices inspirants!

Vous aimerez aussi:

Visitez ma page d’accueil pour voir mes + récents textes. Vous y découvrirez des articles sur ce qui pourrait propulser Montréal, mais aussi sur ses forces, ses faiblesses et sur une foule d’autres sujets passionnants, passant de la culture à la nature, de l’architecture à la vie pratique. Parce que Montréal est vraiment une ville fascinante!

C’est toi ma Ville s’est associé au blogue Mes Quartiers pour créer une page Facebook dédiée aux amoureux de Montréal. Cliquez « j’aime » sur cette page et découvrez les textes proposés par nos deux blogues, en + d’un contenu original et exclusif!

Mes Quartiers et C'est toi ma Ville

Publicités