Publié par : cbernier | 21 août 2016

Le buzz des bancs publics

Les bancs publics de Montréal sont vraiment plus originaux qu’on le pense. Si j’ai déjà abordé cette question dans mon texte Des bancs pour tous les goûts, en 2013, il est maintenant temps de revenir sur le sujet, parce que nos arrondissements ne cessent d’innover pour nous en mettre plein la vue. Le Plateau ne s’en cache pas, il cherche ainsi à créer un « buzz artistique ». Dans Hochelaga-Maisonneuve, Ahuntsic, Pointe-aux-Trembles et au centre-ville, on s’affaire aussi à créer des ambiances accueillantes, surprenantes et distinctives avec les bancs publics. Même les autres villes de l’île, comme Dorval, entrent dans la course pour se démarquer.

Voici 15 nouveaux bancs publics qui montrent que la recherche d’originalité n’a pas fini de nous donner toujours plus d’espaces de qualité, où prendre une pause en ville.

Les nouveaux bancs du Plateau à l’origine de l’expression « buzz artistique » sont ceux-ci. Taillés dans du bois rond, ils se répartissent aux quatre coins de l’intersection des rues Saint-Viateur et de l’Esplanade.

01 PlateauDSCN8103

À mon avis, toutefois, ceux qui auraient dû faire parler d’eux sont ceux des placottoirs installés cet été dans Hochelaga, sur la rue Ontario. En plus d’oser des formes inhabituelles pour les bancs, ils sont entièrement ouverts, sans clôture pour les séparer de la rue. On se rapproche du concept de rue partagée!

02 Hochelaga 2016

J’ai toujours aimé les gros blocs de calcaire de l’aménagement autour du Musée des Beaux-Arts. Je ne suis pas le seul, puisqu’ils ont contribué à l’obtention d’un prix d’aménagement pour cet espace, en 2013. Mi-bancs, mi-décor, ils sont là, invitants…

03 Centre-Ville MBAM

Tout en courbe, le banc de la saillie de trottoir au coin Milton et Sainte-Famille étonne. Alors qu’il pourrait orner tant d’espaces urbains, il est caché sur cette intersection peu passante… Il mériterait d’être utilisé pour agrémenter d’autres endroits.

04 Plateau Saillie Milton Ste-Famille

La Place du Village de la Pointe-aux-Trembles a été dotée de bancs des plus utiles. Successivement bancs et tables, leur surface qui change de hauteur tout en changeant d’angle est une belle innovation.

05 Pointe-aux-Trembles

Avec leur Grand prix du Design 2015, les Bancs-nana de Dix au carré sont franchement amusants! J’aimerais voir plus d’imitations de ce genre en ville, Montréal est une ville festive, qui ne se prend pas trop au sérieux, ce banc en est une des meilleures illustrations.

06 Plateau Banc nana

Une autre façon d’illustrer l’esprit de notre ville pourrait être d’avoir plus de bancs peints. Celui de la caserne de pompiers collé sur la station de métro Joliette est un des rares qu’on peut voir à Montréal. Il y a bien les 3 bancs artistiques de la rue Masson, ou ceux de la Place Marcelle-Ferron à Outremont, mais avouez que c’est peu dans une ville qui compte tant de créateurs!

07 Hochelaga Caserne metro Joliette

Dans un autre style complètement, j’avais parlé des chaises Adirondack dans mon texte Des bancs pour tous les goûts… Elles sont toujours présentes sur le terrain de la bibliothèque Maisonneuve, mais dans la rue adjacente, cet été, des chaises Transat ont fait leur apparition. Avec leur grand carré de sable, elles offrent des airs de vacances à ce bout de rue piétonnisé. Un vrai bonheur!

08 Maisonneuve Transat

Les curieux hamacs de la Grande Terrasse Rouge, sur Saint-Denis, font aussi partie des « bancs d’été » qui apparaissent pour la belle saison. Ceux-ci sont liés aux travaux majeurs que subit la rue, mais souhaitons qu’ils réapparaissent l’an prochain même si les travaux sont terminés! Je les ai essayés et je vous les conseille, on s’y sent complètement ailleurs.

09 Plateau Terrasse rouge

Toujours dans l’ambiance « vacances », les bancs berçants de Pointe-aux-Trembles méritent aussi d’être testés. À deux pas de la Place du Village de la Pointe-aux-Trembles, l’ensemble est suffisamment intéressant pour se retrouver dans le récent Top 15 des parcs inusités du blogue MesQuartiers.

10 Pointe-aux-Trembles

Ce sont les mêmes bancs berçants, ou presque, mais à Dorval cette fois. Eux aussi sont face au fleuve et invitent à la détente. C’est triste qu’il n’y ait ce type de bancs qu’aux extrémités est et ouest de l’île… Il me semble que le long de la Rivière-des-Prairies, à Ahuntsic–Cartierville, ce serait bien aussi…

11 Dorval

Parlant d’Ahuntsic, on y inaugurait, cet été, une nouvelle place publique sur Chabanel. Inspiré du mobilier urbain du Quartier des Spectacles, on y a ajouté d’immenses bancs blancs, véritables plates-formes qui nous invitent à nous étendre au soleil.

12 Ahuntsic Chabanel

Le Plateau s’était déjà doté de telles plates-formes de détentes au Parc Baldwin, baptisées Effoiroirs… Si le nom est questionnable, ces bancs (devrait-on plutôt parler de lits publics?) sont appréciés.

13 Plateau Parc Baldwin

Passons des plus grands aux plus petits, les bancs individuels qui sont apparus à la suite de la réfection complète de la rue De la Gauchetière, dans le Quartier Chinois, sont venus ajouter une touche de classe et de beauté à cette rue qui en avait bien besoin (j’ai proposé en début d’année mes idées de relance de ce quartier…).

14 Chinatown

Enfin, le projet de recyclage des arbres affectés par l’agrile du frêne dans Rosemont–La Petite-Patrie mérite d’être souligné. Fabriqués par des entreprises d’économie sociale, ces nouveaux bancs permettent de valoriser les arbres qui doivent être abattus à cause de l’insecte ravageur. Un projet écologique, durable et social à la fois! Bravo!

15 Rosemont

En plus de ces bancs de la rue Masson et Saint-Laurent, déjà installés, d’autres, nettement plus originaux, s’ajouteront dans deux parcs de cet arrondissement d’ici la fin de l’été, c’est donc à suivre…

À n’en pas douter, un autre texte sur les nouveaux bancs publics sera nécessaire d’ici deux ans! La créativité dont fait preuve Montréal pour ses bancs publics est merveilleuse, mais d’autres villes du monde sont aussi originales que nous dans ce domaine. Pour vous permettre de le constater, découvrez-les dans ce texte 😉

Si vous avez aimé ce texte, vous devriez aimer ceux-ci:

C’est toi ma Ville s’est associé au blogue Mes Quartiers pour créer une page Facebook dédiée aux amoureux de Montréal. Cliquez « j’aime » sur cette page et découvrez les textes proposés par nos deux blogues, en + d’un contenu original et exclusif!

Mes Quartiers et C'est toi ma Ville

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Responses

  1. […] Ces dernières années, on dirait que les arrondissements de Montréal se sont passés le mot pour innover en matière de bancs publics: plein de nouveaux modèles sont en effet apparus ci et là dans Villeray, Rosemont-La Petite-Patrie, Hochelaga, Pointe-aux-Trembles. et le Plateau. À un point tel que le blogueur Carle Bernier-Genest parle d’un véritable « buzz des bancs publics » à Montréal! […]

    J'aime

  2. Combien de bancs pour se parler face à face. Très peu…

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :