Publié par : cbernier | 12 février 2016

Tokyo : des idées inspirantes

En voyage, j’aime remarquer les façons de faire différentes, les initiatives intéressantes et les bonnes idées qu’on pourrait intégrer à notre ville. Il y a un peu plus de 2 ans, j’ai eu la chance de découvrir Tokyo, une ville aussi fascinante que gigantesque. Avec ses 13 millions d’habitants, c’est pourtant une ville à dimension humaine, aussitôt qu’on prend la peine d’entrer dans ses ruelles, cachées derrière les immeubles et sous les viaducs. C’est aussi une ville hyper organisée et une métropole qui sait se démarquer. Voyez comment Tokyo pourrait être inspirante pour Montréal.

Savoir créer une ambiance de village

Un peu partout à Tokyo, il y a de petites ruelles de micro-restaurants dissimulés aux touristes inattentifs. Bien affichés en japonais, ces regroupements de minuscules restos comptent souvent moins d’une douzaine de places assises et sont suffisamment rustiques et entassés pour intimider les touristes qui ont malgré tout réussi à s’y infiltrer. Construits de bois et plutôt rudimentaires, ils offrent une cuisine bon marché dans une ambiance absolument incroyable. Même si le concept s’appliquerait mal à Montréal, il montre qu’un rassemblement de toutes petites boutiques peut générer suffisamment de fréquentation pour être viable… Un modèle d’affaires à explorer?

Ruelles de restos Tokyo

L’affiche orange montre qu’il y a, dans cette seule ruelle, une cinquantaine de micro-restaurants!

Ruelles de restos 2 Tokyo

Et voici de quoi ils ont l’air: à gauche, celui où je suis allé manger, au 2e étage, en montant l’escalier (!) et celui de droite, le resto voisin…

A défaut d’aller à Tokyo découvrir ces restaurants, dans le texte Les meilleurs tapas en ville, je vous suggère un resto de Montréal, le Kinoya, qui s’inspire de ces micro-restos.

Encore plus surprenant, certaines de ces ruelles sont aménagées directement sous les rails des lignes de trains ou sous le métro aérien de Tokyo! Aucun espace perdu n’est envisageable dans cette mégapole, le dessous des rails est donc colonisé par d’autres ruelles à restos. Pourrait-on penser intégrer un tel regroupement sous les rails qui longent l’autoroute Bonaventure, qu’on transforme actuellement en boulevard urbain? Ça aurait l’avantage de briser la coupure que ce viaduc crée entre le Quartier international et Griffintown…

À Tokyo

À Tokyo

Viaduc Montréal

À Montréal

Il y a de la bouffe de rue partout à Tokyo, même dans les grands parcs, ce qui est assez fantastique. Plusieurs kiosques, des tables à picnic et le tour est joué. Avec le développement des camions de cuisine de rue à Montréal, il serait facile d’en accueillir près du Belvédère Kondiaronk sur le Mont-Royal ou au Sud du Parc Maisonneuve, près du chalet… On les maintient encore trop sur les rues à mon goût, alors qu’une fringale peut très bien nous prendre à l’intérieur d’un grand parc.

Le verdissement est aussi un aspect qui permet à la capitale du Japon d’être une ville à dimension humaine. Pas tant par les efforts de la Ville elle-même, qui compte malgré tout certains aménagements intéressants, comme celui-ci, au carrefour de grands boulevards.

Bacs a fleurs Tokyo

Ce sont plutôt les habitants qui contribuent le plus aux airs de village de certaines ruelles, en verdissant leurs devant de maison. Leur esthétisme n’a rien à voir avec ce qu’on aime ici, nous sommes plutôt portés sur les fleurs que sur le feuillage, mais il n’en reste pas moins que cette débauche de plantes en bols de plastique crée un effet saisissant. Imaginez à quel point on pourrait ajouter de la verdure à notre propre ville, en les imitant. En commençant par nos bords de fenêtres intérieurs? On pourrait sortir le tout au printemps, pour bonifier nos jardinières fleuries…

Verdissement Tokyo

À Tokyo, le printemps est marqué par les cerisiers en fleurs, plantés dans les grands parcs pour créer des mers roses de pétales. Cette floraison est une attraction touristique majeure, qui attire des gens de partout. J’en parlais dans le texte Ces symboles qui nous entourent, Montréal a comme emblème floral le pommetier décoratif… Pourrait-on le mettre un peu plus en valeur, en créant des corridors de pommetiers et ainsi créer des allées de fleurs blanches, roses et rouges au printemps? Ça ferait oublier la neige!

La floraison des cerisiers est un argument efficace pour attirer les touristes au début de printemps à Tokyo, ça pourrait aussi le devenir pour Montréal, si on s’y mettait. À Washington, qui mise elle aussi sur la floraison des cerisiers pour attirer les touristes, on parle de retombées économiques annuelles de 120 millions de dollars!

Au Parc René-Lévesque à Lachine

Au Parc René-Lévesque à Lachine, Montréal

Savoir s’organiser 

Aller au japon, c’est découvrir une des sociétés, sinon LA société, la plus organisée du monde. On nous avertis à tous les 20 mètres du chemin à suivre dans les souterrains, on nous indique où se placer les pieds pour attendre à la lumière rouge et on nous donne l’information sur quel wagon de métro prendre pour arriver devant la porte de notre station de destination!

Avec l’arrivée du nouveau métro AZUR à Montréal et de la nouvelle signalétique, une telle carte des stations serait intéressante. On saurait à l’avance où sont situés les escaliers, les ascenseurs, et pourquoi pas, les œuvres d’art de chaque station… À gauche au milieu de la photo, on voit un signe rouge, qui indique la station où on se trouve. En dessous, le nombres de minutes pour se rendre à chacune des autres stations de la ligne. À droite, on voit le train avec ses wagons numérotés, il ne reste qu’à regarder la station de destination pour connaître l’emplacement de l’escalier, selon son code de couleur.

Carte du métro Tokyo

Si les pistes cyclables de Montréal n’ont rien à envier à celles de Tokyo, les bornes touristiques pour circuits cyclables qu’on y trouve sont des plus curieuses. Elles ont l’avantage de permettre de découvrir la ville en passant d’une borne à l’autre.

Circuit cyclable Tokyo

Je ne crois pas que nous en soyons là dans notre rapport à la cigarette, mais dans certains quartiers de la capitale du Japon, il est interdit de fumer sur le domaine public, incluant les trottoirs. Des fumoirs publics extérieurs sont toutefois aménagés, pour permettre aux fumeurs de se retrouver… De jolis enclos, qui cachent ce qu’on ne saurait voir!

Fumoir Tokyo

Savoir se démarquer

Une des plus grandes villes du monde compte aussi sur un quartier rempli des plus petits bars de la planète. Dans le Golden Gai, 200 bars s’entassent entre des chemins à peine assez larges pour laisser passer deux personnes. Nombre de places moyen par bar? 3 à 5! En plus, les places sont souvent réservées aux habitués… Ce concept de micro-bars pourrait-il être viable à Montréal? Si oui, ce serait une sacrée belle curiosité! Je verrais bien un de ces micro-bars ouvrir avec comme thème le « shooter ». Petites consommations, facilité de service, roulement de clientèle rapide…

Golden Gai

Tokyo se démarque aussi parce qu’elle ose laisser les architectes s’exprimer. On y trouve donc, un peu partout dans la ville, des édifices bizarres, monstrueux ou magnifiques. Nous aurions avantage à nous laisser un peu inspirer… L’architecture est un moteur de développement et de rayonnement pour plusieurs villes du monde. Pourquoi Montréal se laisserait distancer, elle qui a déjà plusieurs icônes architecturaux uniques au monde, comme le Stade, Habitat 67, la Place Ville-Marie ou le nouveau Planétarium?

Oser l'architecture Tokyo

Quelques édifices marquants de Tokyo

J’en ai déjà parlé ici, Tokyo sait aussi faire un peu « bling bling », comme dans le cas de l’escalier de l’édifice de la Fuji TV. Dans mon tour du monde des escaliers qui sortent de l’ordinaire, il y a des modèles plus intéressants, mais il faut tout de même reconnaître que cet escalier clignottant, même s’il fait un peu gadget, attire les foules…

Escalier Fuji TV Tokyo

L’illumination du Pont Jacques-Cartier pour le 375e anniversaire de Montréal promet d’être beaucoup plus spectaculaire et tellement plus artistique! Qui sait, dans deux ans, un blogueur japonais écrira peut-être un texte intitulé « Montréal : des idées inspirantes pour Tokyo ».

Pour poursuivre votre découverte de Tokyo, le blogue MesQuartiers vous propose un texte sur Shibuya et Shinjuku, deux quartiers qui illustrent bien les inspirations dont je viens de vous parler. Bonne lecture.

Plusieurs autres villes inspirantes ont fait l’objet d’un texte dans C’est toi ma ville. Pour les découvrir:

Publicités

Responses

  1. Très intéressant! Ça donne le goût de voyager …

    J'aime

  2. André Bergeron

    ________________________________

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :