Publié par : cbernier | 21 décembre 2015

Dans moins d’un an : le 375e

Nous sommes exactement à 1 an du début des festivités du 375e anniversaire de Montréal. En effet, celles-ci débuteront le 21 décembre 2016 et dureront 375 jours. Si on en croit l’équipe qui organise cet important événement pour notre ville, il faut s’attendre à voir émerger presque autant de legs qu’il y aura de jours de célébration! Montréal y gagnera, à coup sûr, tout un élan. Mais avant de vous lister l’héritage attendu, voyons quel sera l’esprit de cette fête.

Depuis 2013, la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal s’active pour préparer l’événement, avec comme ligne éditoriale de « Créer des ponts ». On cherche aussi à ce que les investissements servent à mettre en place des infrastructures durables, un objectif qu’on ne peut que saluer! 4 thèmes ont été retenus et dévoilés il y a deux semaines : Montréal s’allume; Montréal bouge; Montréal s’éclate et Montréal se réinvente.

Le premier projet annoncé, l’illumination du pont Jacques-Cartier, donne le ton. Cette spectaculaire mise en lumière du pont se modifiera au gré des saisons et de l’activité de la ville, créant une expérience assez unique. Plusieurs ponts dans le monde profitent d’une telle mise en valeur, mais notre illumination devrait pousser le concept plus loin que nulle part ailleurs. Ce sera une attraction qui attirera les Montréalais et les touristes sur le bord du fleuve le soir, créant une nouvelle dynamique en faveur du redéveloppement des berges et de son accessibilité. Son effet devrait donc être majeur et durable.

Il sera rapidement suivi par le Festival Montréal en lumière, qui aura comme ville à l’honneur, Lyon. Reconnue internationalement pour sa Fête des Lumières et sa gastronomie, la Ville française devrait amener à notre festival un peu de sa magie si particulière.

Montréal bouge débutera avec des olympiades hivernales, une série d’activités sportives qui se dérouleront sur 4 fins de semaine. On nous invitera à jouer dehors! Ce nouveau rendez-vous sera appelé à devenir un autre des grands rendez-vous de l’hiver, avec IglooFest, Montréal en Lumières et la Fête des Neiges.

On nous promet une foule de surprises, avec de nouvelles annonces régulièrement, dès le début du mois de janvier. Nous connaissons toutefois déjà un certain nombre de projets qui se réaliseront pour le 375e, puisque les annonces ont débuté il y a plus d’un an. Mais on nous assure que ce n’est là qu’un début…

Ce que l’on sait

Déjà presque terminé, l’agrandissement du Musée des Beaux-Arts de Montréal, avec un 5e pavillon actuellement en construction, accueillera la collection de toiles d’un grand mécène du musée, d’ici 2017. D’une valeur de plus de 75 millions de dollars, cette prestigieuse collection enrichira ce musée déjà fascinant. L’engagement du Musée des Beaux-Arts ne s’arrêtera toutefois pas là, puisqu’il s’est associé au Musée McCord pour organiser une exposition extérieure sur la rue Sherbrooke, entre les deux institutions, liant du coup leurs deux petites rues piétonnes estivales. On y célèbrera le 50e anniversaire de l’Expo67.

Cité mémoire, un genre de musée d’histoire en plein air, proposera de son côté un parcours nouveau genre dans le Vieux-Montréal, alliant projections et nouvelles technologies, pour nous faire voir notre vieille ville à travers le temps. Une attraction qui s’annonce prometteuse…

Autres projets: l’aménagement d’un amphithéâtre naturel au Parc Jean-Drapeau, le réaménagement de l’allée qui mène de la station de métro et la gigantesque sculpture de Calder et la promenade riveraine panoramique de l’île Sainte-Hélène permettront, je l’espère, de repenser l’avenir de ce magnifique parc, trop longtemps négligé (et qui m’a inspiré cette comparaison internationale avec l’île de Lokrum).

Enfin, parmi les autres legs en préparation, qui sont déjà connus, mentionnons aussi :

Plusieurs de ces legs ne seront toutefois terminés qu’en 2018… Une occasion rêvée de prolonger les festivités, ne pensez-vous pas?

Plusieurs acteurs mettent la main à la pâte

10 grandes entreprises ont décidé de joindre leurs efforts à la Société des célébrations du 375e anniversaire, en ajoutant chacune 1 million au budget de la fête. Cette implication du privé rappelle l’importance pour les entreprises d’avoir un ancrage dans leurs collectivités. Le geste est d’autant plus important qu’il rappelle à toutes les autres grandes chaînes et multinationales présentes à Montréal leur devoir de contribuer à l’économie locale. Espérons maintenant que d’autres entreprises emboiteront le pas, en offrant elles aussi un legs à la métropole…

Déjà, on apprend que les grandes institutions Montréalaises s’activent en coulisse pour ajouter leur pierre à l’édifice du 375e, comme le fait l’Opéra de Montréal, qui prépare Another Brick in the Wall, un opéra tiré du fameux The Wall. Présenté ici en première mondiale, l’opéra partira ensuite en tournée. Il y a fort à parier que plusieurs autres institutions annonceront elles aussi leurs projets spéciaux dans les prochains mois.

Tout comme plusieurs organismes à but non lucratif. En effet, le bal est déjà lancé, avec des initiatives comme celle du Fonds 1804, qui remettra, en 2017, 375 bourses de persévérance scolaire à autant d’élèves provenant de toutes les écoles secondaires de la ville! Là aussi, l’effet boule de neige de la multiplication des initiatives devrait commencer à se faire sentir dès cet hiver.

Tout Montréal sera en fête

Montréal s’éclatera et les arrondissements seront aussi de la fête. De mai à septembre 2017, chaque fin de semaine mettra en valeur un arrondissement, à travers une foule d’activités locales qui seront relayées par une émission de radio et, nous dit-on, une émission de télévision… Une belle occasion de découvrir notre ville sous toutes ses coutures et d’oser profiter des ambiances si différentes qu’on trouve aux 4 coins de notre île.

On sait qu’un appel de projets a suscité beaucoup d’intérêt chez les citoyens et les groupes locaux, qui ont soumis à la Société du 375e plus de 300 projets. Le choix de ceux qui seront présentés en 2017 n’est pas fait, mais parions qu’il y en aura un minimum de 19, soit le nombre d’arrondissements à Montréal.

Ces projets s’ajouteront aux 19 legs déjà annoncés par la Ville pour financer des immobilisations dans chacun des arrondissements. Les plus marquants sont, à mon avis :

  • La plage de Verdun
  • Le Plan lumière du Vieux-Lachine
  • Le Parcours lumineux pour les ponts et passerelles au-dessus du canal Lachine, dans l’arrondissement Sud-Ouest, qui s’annonce particulièrement spectaculaire avec ses projections sur l’eau
  • Et pour connaitre le projet choisi par votre arrondissement, qu’il soit ou non dans mon « top 3 », vous pouvez le découvrir ici.

Encore une fois, il serait surprenant que d’autres acteurs, privés, institutionnels, communautaires ou citoyens, n’ajoutent pas des projets et des legs à cette liste.

Déjà, certains citoyens contribuent par leurs idées, comme celui-ci, avec son projet de pont piéton mobile sur le fleuve. Il reste un an aux enthousiastes pour proposer des idées ou pour préparer une action citoyenne plus concrète, comme une fête de ruelle particulière ou une initiative prometteuse à mettre en place d’ici 2017. Parce qu’au-delà de l’organisation officielle des festivités et de la participation des entreprises et institutions du territoire, la réputation de ville festive qu’a Montréal est essentiellement due à ses citoyens. Nous aurons une belle occasion de démontrer, une fois de plus, notre sens de l’accueil et de la fête, qui fait l’envie de bien des villes du monde…

Le 150e anniversaire de la Confédération

Si les citoyens sont au cœur des célébrations, il ne faut pas oublier que 2017 sera aussi l’occasion de réinviter le monde entier à venir nous visiter. Après le succès incroyable de l’Expo67, qui fêtera ses 50 ans, la Ville espère réussir à attirer 10 millions de touristes pour le 375e.

Pour y arriver, il faudra un petit coup de pouce du gouvernement fédéral. Il aura une bonne raison de le donner, puisque le Canada célèbrera le 150e anniversaire de la Confédération canadienne. En combinaison avec sa propre fête, Montréal pourra faire rayonner plus que toute autre ville du pays cet événement. Pour le 350e anniversaire de Montréal, en 1992, c’est le Vieux-Port au complet qui était le legs offert par le gouvernement fédéral à la Ville… Les attentes sont donc assez élevées pour le 375e, mais parions que le nouveau gouvernement saura les combler…

Comme vous le voyez, malgré certains retards dans la livraison de différents projets, notre 375e s’annonce déjà assez bien. Il n’en tient maintenant qu’à nous de favoriser l’émergence des legs et des projets, d’encourager la participation de tous à cet effort collectif pour relancer notre ville et de réussir à ce que « Montréal se réinvente » en 2017, en 2018 et jusqu’à son 400e anniversaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :