Publié par : cbernier | 1 décembre 2015

Transformons nos églises abandonnées

Montréal compte plusieurs magnifiques exemples d’églises converties en équipement culturel, sportif, social ou en résidences. Il y a deux ans, le journal Métro publiait une série d’articles où on apprenait que près de 60 églises étaient fermées, transformées ou en cours de transformation sur l’île. Il y avait près de 300 églises, au Québec, qui étaient dans la même situation en 2013. Quelques-unes se sont sûrement ajoutées depuis… Si 12% ont été démolies, 16% étaient sans fonction et 8% à vendre. Les églises sans fonction et à vendre représentaient donc près de 75 bâtiments qui étaient à la recherche d’une transformation, offrant autant d’occasions d’innover avec ce patrimoine, construit par nos grands-parents.

Les églises transformées ou en cours de transformation montraient déjà, il y a deux ans, toute une diversité de nouvelles fonctions. Si 17% étaient utilisées par une autre tradition religieuse, 2% étaient devenues des bibliothèques, 8% des équipements culturels, 3% des plateaux sportifs, 3% des commerces, 1% des bureaux municipaux et enfin, 7%, des projets résidentiels.

Le blogue MesQuartiers publie, en parallèle de ce texte, une recension des 15 plus belles églises converties à Montréal. De mon côté, je me suis demandé si nous pourrions nous inspirer de ce qui se fait ailleurs pour trouver des idées de nouvelles vocations pour nos lieux de cultes désertés.

Et si on se comparait pour voir?

Oser les antipodes

Lors de mes voyages, j’ai visité plusieurs églises converties. La nouvelle fonction que j’ai le plus aimé est celle de bar. Difficile de ne pas être dépaysé dans un bâtiment religieux, avec un verre de vin à la main. C’est ce qu’offrait, au moins jusqu’en 2011, le KirchenCafé de Berlin. Si je ne retrouve aujourd’hui plus trace du débit de boissons, on semble toujours y organiser des spectacles.

1 Heilig-Kreuz-Kirche – KirchenCafé

Lorsque j’irai à Londres, je me promets de passer par le Pub irlandais O’Neill’s, de Muswell Hill. Voyez ces images offertes par Google, qui montrent à quel point cette ancienne église transformée en Pub a du cachet! Glasgow, en Écosse, compte aussi un établissement similaire, installé dans une église abandonnée. J’aimerais bien avoir un pub équivalent à Montréal…

A Arnhem, aux Pays-Bas, il y a une transformation d’église assez particulière. La St-Joseph Kerk y est devenue, en 2011, un Skatepark! Depuis, elle ne désemplit plus… Une autre expérience du genre, à Llanera en Espagne cette fois, a donné un résultat tout à fait spectaculaire… Il y a là un filon…

Moins détonante, l’expérience du Café et du cinéma Utopia, installés dans l’ancienne église Saint-Siméon de Bordeaux, mérite aussi d’être soulignée. Vieille de 500 ans, cette église est, depuis 1999, un haut lieu de culture. Avec son café et ses 5 salles de cinéma de répertoire, c’est une belle réussite, qui devrait nous inspirer.

2 Église Saint-Siméon - Cinéma et café Utopia

Sans être dans une église, il arrive aussi parfois que des cafés et des restos s’installent sur les flancs de celles-ci, comme je l’ai vu à Amsterdam ou à Valletta, sur l’île de Malte. Ça ne nécessite pas la fermeture de l’église et j’imagine que les revenus de location du sous-sol, pour installer les cuisines et quelques tables, contribuent à maintenir ces lieux de culte ouverts. Pourquoi pas ?

Continuer à nourrir l’esprit

Montréal compte une bibliothèque publique aménagée dans une église. La ville de Québec, au moins deux : la bibliothèque Saint-Jean-Baptiste, sur la photo ci-dessous, et la magnifique bibliothèque Monique-Corriveau, inaugurée il y a un an dans l’ancienne église Saint-Denys-du-Plateau.

9 église anglicane St. Matthew - bibliotheque

J’aime bien l’idée de voir plusieurs de nos églises transformées en bibliothèque. J’ai donc été naturellement séduit par le projet de la petite ville d’Obidos (en Espagne), qui a converti une de ses églises en librairie. Avant on s’y rachetait de nos péchés, aujourd’hui on y achète des livres… Ce sont en fait 8 lieux typiques mais inutilisés de la ville qui servent aujourd’hui d’écrins pour le projet de Ville Littéraire, qui vise à augmenter le tourisme, et le commerce, par 8 librairies spécialisées et atypiques.

3a Église de Santiago - Librairie 3b Église de Santiago - Librairie

On le voit mal sur la prochaine photo, mais la nef de l’église d’Obidos est maintenant occupée par des rayons de livres qui supportent un 2e étage. Ainsi, l’immense espace est mieux utilisé, tout en permettant un point de vue surprenant sur l’église elle-même, qui a tout de même une histoire de plus de 700 ans.

Rechercher la beauté

Les églises transformées en lieu d’exposition et en galerie d’art sont celles que j’ai le plus souvent vues lors de mes visites de villes européennes. C’est un peu normal lorsqu’on pense à tous les artistes qui ont œuvré à les décorer lors de leurs constructions. Ainsi, le Couvent dels Àngels, adjacent au musée MACBA, de Barcelone, offre un espace qui se prête naturellement aux œuvres de grandes dimensions.

4 MACBA Couvent dels Àngels

À Berlin, c’est le Schinkel Museum qui m’a séduit. L’ancienne église de Friedrichswerder, rouverte comme musée à l’occasion du 750e anniversaire de la ville, offre un cadre magnifique aux sculptures qu’elle abrite. Son équivalent montréalais pourrait être le Musée des maîtres et artisans du Québec, qui offre un spectaculaire lieu d’exposition à sa collection. Étonnamment moderne. J’aimerais voir plus d’églises montréalaises mises ainsi au service de la collectivité…

5 Schinkel Museum

Les possibilités de donner une fonction muséale aux églises sans fonction sont multiples. Les restes d’une église de Lisbonne presque détruite par un tremblement de terre, en 1755, servent aujourd’hui de portique du Musée d’archéologie du Couvent des Carmes. L’effet est spectaculaire.

6 Couvent des Carmes - Musée d’archéologie

À Tolède (en Espagne), l’église San Román a été convertie en Centre d’interprétation historique de la ville. Une fonction tout à fait adaptée pour nos propres églises, qui ont presque toujours été au centre de la fondation des quartiers de Montréal…

7 Église San Román - Centre d’Interprétation Historique

Comme autre inspiration sur le thème culturel, le Collège des Bernardins, de Paris, est vraiment intéressant. Lieu de dialogue, de culture et de recueillement, il présente depuis 2008 des expositions d’art contemporain, des concerts, des débats, mais aussi des cours de sociologie et de théologie, pour réconcilier les enseignements spirituels d’antan avec le monde d’aujourd’hui. Géré par le diocèse de Paris, ce lieu surprenant se décrit ainsi :

Le Collège des Bernardins est une entreprise audacieuse et singulière à plus d’un titre. Imaginé par le Cardinal Lustiger, il se veut un lieu d’écoute, de dialogue, de recherche et de formation, au service de l’Église et de la société, et surtout tourné vers l’homme et son avenir.

8a Collège des Bernardins - lieu de dialogue 8b Collège des Bernardins - lieu de dialogue

L’œuvre exposée lors de mon passage, en 2009, était des plus impressionnantes. L’idée d’attirer un public plus large que les seuls catholiques, à travers des expositions ou d’autres activités, me semble une voie prometteuse pour dynamiser une église sans fonction ou sur le point de le devenir. On pourrait sûrement trouver une église patrimoniale montréalaise qui profiterait d’un tel projet, s’inspirant du Collège des Bernardins et d’un autre exemple de réussite, ici même à Montréal, soit le Gesù.

Attirer les foules

Certaines villes ont transformé une de leurs églises en attraction touristique, comme le fait Macao (en Chine). On y trouve, en haut d’un escalier monumental, la façade de l’église de la Mère-de-Dieu, ravagée par un incendie en 1835. Aujourd’hui, c’est un passage obligé de tous les circuits touristiques de la ville et un lieu de rendez-vous prisé!

9 Église de la Mère-de-Dieu – ruine

Adolescent, je me souviens avoir rêvé qu’on transforme les restes de l’église méthodiste de la rue Sherbrooke (coin Clark) en serre tropicale. L’intérieur de l’église avait été détruit par un incendie et le toit retiré par peur qu’il s’effondre, mais subsistait la magnifique structure de pierre de l’édifice et sa façade. Les arbres avaient commencé à y pousser, me faisant penser à tout le potentiel du lieu si on y ajoutait seulement un toit en verre et qu’on l’aménageait en serre… Je suis sûr qu’aujourd’hui ce serait un incontournable pour les touristes en visite chez nous… On a plutôt décidé de raser l’église pour permettre la construction d’un hôtel.

Évidemment moins spectaculaire que cette idée, l’aménagement du parc Griffintown-St-Ann autour et dans les fondations de l’ancienne église Sainte-Anne, avec ses bancs orientés comme s’ils étaient des bancs d’église, est un petit geste de mémoire qui mérite d’être souligné.

Si Montréal n’a pas toujours su tirer parti de ses églises abandonnées ou sous-utilisées pour les redévelopper, au jeu de la comparaison avec les autres villes du monde, notre métropole s’en tire plutôt bien. Certains des projets d’ailleurs pourraient nous inspirer par leur ampleur ou leur originalité, mais il est étonnant de constater à quel point le Québec se démarque de par le nombre et la diversité des conversions (on a même aménagé un spa dans l’ancienne église Saint-Jude!). Comme vous le verrez si vous passez lire le Top 15 des plus belles églises converties à Montréal, du blogue MesQuartiers, l’expertise déjà développée ici est surprenante. Je ne connais aucune ville au monde qui compte assez de transformations intéressantes pour établir un tel palmarès.

Le nombre d’églises qui auront à changer de vocation au cours des prochaines années, et la richesse de ce patrimoine architectural, artistique, religieux et culturel, méritent qu’on s’inspire de ce qui se fait de mieux ici et ailleurs, pour que ces édifices, construits bien souvent par les gens du quartier, restent des lieux ouverts et accueillants pour l’ensemble de la population. Comme vous le savez maintenant, ce ne sont ni les idées, ni les modèles qui manquent pour y arriver.

Autres textes sur les églises:

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :