Publié par : cbernier | 22 octobre 2014

Osez les Galeries

Il y a un mois, deux événements m’ont rappelés à quel point il y a des ressources culturelles qui sont là, au coin de nos rues, sans qu’on ose en profiter… Et pourtant! Si on traverse le mur de nos préjugés, les galeries d’art sont des lieux fantastiques où on peut découvrir l’art tel qu’il se vit actuellement.

En effet, si les musées sont là pour nous rappeler les grands mouvements et les grands moments de l’art, les galeries nous permettent de voir en direct l’art qui se produit aujourd’hui. Sans le filtre des spécialistes et des amateurs qui décrètent le succès ou non d’un artiste disparu. Ceux qu’on nous y montrent sont souvent vivants et évoluent avec nous, au gré des tendances actuelles, ou contre elles.

Ces deux événements qui ont lancés ma réflexion étaient la Nuit des galeries, à Québec (mais qu’on devrait copier à Montréal!), et l’ouverture officielle de Carré d’artiste sur le Plateau, première galerie québécoise de cet important réseau, surtout européen, qui cherche à démocratiser l’art et à le rendre accessible.

Ils m’ont rappelés l’époque où je n’osais pas ouvrir la porte des galeries et où je croyais qu’elles étaient réservées aux acheteurs… Depuis, j’ai appris, en me prenant au piège, qu’elles cherchent au contraire à attirer des gens qui ne pensent pas acheter… Pour, un jour, leur donner le goût d’investir et de s’acheter une œuvre. Je suis passé par là, comme je le raconte dans mon texte Carré d’artistes vs Artothèque. Bien qu’on croit que l’art coûte cher, en fréquentant les galeries, on finit par tomber sur de petits formats qui correspondent à notre budget et qui nous séduisent…

Qui dit art d’aujourd’hui, dit aussi prix d’aujourd’hui. Ainsi, bien que certaines œuvres soient hors de prix pour vous et moi, certaines galeries tiennent en boutique de petits bijoux d’environ 100$. C’est le cas de Carré d’artistes, mais aussi de quelques autres galeries montréalaises.

Mais achat ou pas, nous sommes les bienvenus dans ces lieux d’expositions, qui carburent autant aux ventes qu’aux visites. Les galeries sont des lieux ouverts, qui s’installent dans nos quartiers pour nous intéresser aux artistes qu’ils présentent. Un regard sur le site Galeries Montréal nous permet rapidement de voir qu’elles sont plus de 100 à espérer notre visite. Du Belgo, qui en regroupe beaucoup, à Art Mur, qui s’étale sur plusieurs étages et du Repaire des 100 talents au très moderne et muséal Arsenal, il y en a pour tous les goûts!

Et tant qu’à partir à la découverte, pourquoi ne pas oser vous aventurer à la Station 16 ou chez Fresh Paint, deux galeries atypiques, qui présentent des artistes du « street art »? Les galeries d’art ne se limitent en effet pas à l’art traditionnel ou institutionnel, elles nous offrent toutes les couleurs du monde d’aujourd’hui.

En cette fin d’octobre plutôt gris, oserez-vous aller les voir?

Sur le même sujet:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :