Publié par : cbernier | 9 septembre 2014

Mon regard sur le Parc des Rapides

1 Ville, 19 arrondissements, une multitude de quartiers et de parcs…

Dans ce 10e album, je vous invite à découvrir le Parc des Rapides, à LaSalle, un magnifique parc que mon chum m’a fait découvrir il y a 5 ans. Entre la berge, les quenouilles et les îlots qui s’égrènent dans le fleuve, cette zone de conservation naturelle unique multiplie les spectacles sensationnels. La faune, la flore et les éléments se mettent de la partie pour nous en mettre plein la vue… À condition de s’y rendre 😉

Car le parc n’est pas particulièrement bien desservi par le transport en commun. Pour s’y rendre, il faut descendre à la station de métro de L’Église, et prendre l’autobus 58 (vaut mieux demander au chauffeur de nous avertir lorsqu’on est arrivé à destination, la première fois…). La piste cyclable est aussi une bonne option, et il y a même 2 stations Bixi a proximité. Puis il y a la voiture, pour ceux qui ne peuvent pas faire autrement.

Une fois arrivé, vous comprendrez rapidement que le voyage en valait la peine! Lors de la création de mon album-photos, en 2009, j’écrivais « Bienvenue dans l’un des plus beaux parcs de Montréal »! Je le pense toujours. Ces rapides, qui avaient fasciné Jacques Cartier en 1535, sont toujours aussi impressionnants aujourd’hui, comme la nature qui les encadre.

Puis il y a les activités humaines qui ajoutent au charme… Les vagues permanentes attirent une communauté de surfeurs qui se donnent en spectacle même par temps plus froid. On y voit des kayakistes de rivière et même des gens en moto marine, qui profitent eux aussi de la vague pour faire des sauts hors de l’eau! Sans parler adeptes de surf debout (Stand Up Paddle)… Un spectacle en continu, très diversifié et parfois particulièrement intense!

Pour les amateurs de plaisirs plus calmes, l’observation des oiseaux est particulièrement facile dans ce parc. Refuge d’oiseaux migrateurs, on y dénombre plus de 225 espèces d’oiseaux, dont ceux qui nichent à l’île aux Hérons : les bihoreaux gris et les grands hérons. Vous êtes presque sur d’en voir tellement il y en a! Moins faciles à observer, le site héberge aussi des tortues et plusieurs autres espèces animales. La présence de guides animaliers de l’organisme Héritage Laurentien aide à mieux profiter des richesses du parc.

Avec les humains, les oiseaux et les autres animaux qui s’y donnent en spectacle, à la fin septembre-début octobre, c’est au tour des arbres de se faire remarquer, lorsqu’ils prennent des couleurs, comme le jaune intense et le rouge vif… Ils créent alors des paysages fantastiques. Pour voir tout ce que vous ratez en n’y allant pas, cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à mon album-photos du Parc des Rapides:

Parc des Rapides

Si vous êtes curieux de voir aussi des photos de l’arrondissement LaSalle, cet autre album-photos, qui contient plusieurs photos des berges, pourrait vous intéresser…

Parcourez Montréal, jouez aux touristes! C’est tellement agréable d’emprunter le regard des autres sur notre ville, d’en découvrir les qualités et, surtout, d’en profiter…

Bonne visite!

Découvrez aussi mon regard sur :

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :