Publié par : cbernier | 11 février 2014

Montréal, ville olympique

La flamme s’est rallumée la semaine dernière sur l’Esplanade du Parc olympique de Montréal, à l’occasion des Jeux de Sotchi. Une belle occasion pour se pencher sur le patrimoine que les Jeux de 1976 nous ont laissé. Il y a le patrimoine bâti, évidemment, mais il ne faudrait pas négliger le legs de l’ouverture sur le monde (et sur la différence) qui en ont résulté…

Près de 40 ans après les Jeux de Montréal, l’histoire se répète actuellement, nous incitant à nous rappeler notre propre histoire olympique.

Terre des Hommes

Dans le texte Les origines du Village je mentionne que les Jeux ont eu un rôle déterminant à jouer dans l’emplacement actuel du quartier gai de Montréal. Ce que j’y raconte moins bien, c’est la volonté de répression des autorités de la ville, à l’époque. Heureusement, David Girard l’explique bien dans Montréal 1976, Sotchi 2014: les Jeux olympiques et les droits des LGBT. Peu s’en souviendront, mais cette répression a eu un effet direct sur l’avancée des droits des gais et lesbiennes au Québec.

Nous assistons peut-être actuellement à une répétition de cette histoire avec les Jeux de Sotchi. En effet, avec sa loi contre la « propagande homosexuelle », la Russie a soulevé un mouvement international de défense des principes fondamentaux de la Charte olympique, qui inclus « de préserver la dignité humaine », qui parle de « la possibilité de faire du sport sans discrimination d’aucune sorte » et qui affirme :

Toute forme de discrimination à l’égard d’un pays ou d’une personne fondée sur des considérations de race, de religion, de politique, de sexe ou autres est incompatible avec l’appartenance au Mouvement olympique

Ainsi, pour protester contre la loi archaïque de la Russie, des élus de partout ont fait hisser sur leurs hôtels de ville le drapeau gai (et des commerçants ont emboités le pas). Cette fois, Montréal était en avant de la parade, avec la participation de plusieurs arrondissements! Même Google s’est associé au mouvement. Et au moment d’écrire ces lignes, quelques jours après l’ouverture des Jeux de Sotchi, des voix continuaient de s’élever contre la discrimination dont font preuve les gais et lesbiennes avec, entre autre, l’Assemblée nationale du Québec qui hissait à son tour le drapeau gai.

Ce qu’il nous reste

Ainsi donc, Montréal à su tirer profit de l’ouverture aux autres appris lors des Jeux, mais ne s’est pas arrêté là. Bien que tout ne soit pas parfait, une grande partie du patrimoine olympique a été préservé. Il suffit de consulter la liste des installations construites ou rénovées en vue des Jeux de 1976 pour le constater (ou de lire le texte du blogue Propos Montréal sur cette question). Notre Stade est encore bien présent dans la vie des Montréalais, et même de plus en plus avec les activités de son Esplanade. Il participe aux enjeux de société actuels à sa façon, en utilisant les couleurs du drapeau gai pour illuminer sa Tour pendant les olympiques, entre autres…

Nous sommes bien loin d’être sur la liste des sites olympiques abandonnés, comme celui d’Athènes (photo ci-dessous), qui accueillait pourtant les Jeux il y a seulement 10 ans!

Athenes 2004

Soyons fiers de notre héritage olympique, tout comme nous sommes fiers, ces jours-ci, de nos athlètes qui performent si bien aux Jeux de Sotchi. Et souhaitons à la ville hôte des Jeux de connaître la même ouverture d’esprit qui nous a animé suite à l’événement et de continuer encore longtemps à profiter des installations sportives dont elle héritera au lendemain de la compétition.

Ajout de septembre 2014: L’ouverture d’esprit ne semble pas avoir atteint Sotchi, mais ces Jeux olympiques auront toutefois permis une avancée majeure, puisque le Comité International Olympique (CIO) vient d’annoncer que la prochaine ville hôte des Jeux devra se conformer à la clause de non discrimination incluse dans la Charte olympique.

Advertisements

Responses

  1. Lecture matinale mais de quoi mettre de bonne humeur pour la journée!

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :