Publié par : cbernier | 16 novembre 2013

15 idées pour recycler nos wagons de métro

Texte mis à jour en juin 2016

En novembre 2013, il y a eu un certain buzz sur les médias sociaux autour du recyclage des wagons de métro, qui seront mis hors service progressivement avec l’arrivée des voitures Azur… Sur twitter, Steve Quirion les transformaient en quais pour le futur trolleybus ou en haltes piétonnes. L’idée de la halte, déjà expérimentée avec un container l’été dernier par l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, est très intéressante. En effet, un wagon de métro stationné sur le bord de la rue St-Laurent aurait tellement plus de charme! Et quel message! Il suffirait d’y mettre des publicités de la STM, adaptée à la situation, pour en faire un outil de promotion exceptionnel… « La STM, un service avec chauffeur », par exemple 😉

L’Esplanade Clark, prochaine grande place à être aménagée dans le Quartier des Spectacles, pourrait en accueillir un train entier pour créer une séparation avec les édifices situés à l’ouest de cette future place. Bien pensés, ils pourraient servir lors des festivals pour les kiosques (souvenirs, vente, etc.) et être transformés en haltes le reste de l’année. En face de la Maison du développement durable, encore une fois, le message serait clair… « Oubliez votre auto, venez en métro ».

Le secteur a déjà connu la Station Chantilly, en 2008, quand un wagon avait été transformé en crèmerie le temps du Festival Juste pour rire… Aujourd’hui, l’expérience pourrait-elle devenir permanente?

Profitant de l’environnement du Quartier des Spectacles, pourrait-on penser à aménager un wagon en mini salle de spectacle, pour des artistes en début de carrière? Un genre de scène alternative d’une vingtaine de places qui permettrait à de jeunes talents de se faire voir en plein cœur de Montréal. Un peu comme les espaces pour les musiciens dans le métro. Le Regroupement des Musiciens du Métro de Montréal pourrait être mis à contribution pour animer cette nouvelle mini salle.

Il y a aussi eu le blogue Ici et ailleurs du journaliste Marc-André Carignan qui a fait connaître ses idées (cantines et ateliers d’artistes) tout en faisant appel à ses lecteurs des médias sociaux pour en développer d’autres. Les internautes y sont allés de leurs propositions, allant de l’abri pour sans-abri à l’aménagement d’aire de jeu pour enfants. Cette dernière idée est franchement rafraichissante! Ne pourrait-on pas imaginer une aire de jeu avec glissoires à partir du toit d’un wagon, avec une reproduction de cabine de conducteur à l’avant et des tables de jeux d’échec à l’arrière, pour accueillir toute la famille? Mon imaginaire s’emballe déjà! Imaginez celui des enfants…

Plusieurs piscines et pataugeoires de la ville manquent cruellement d’ombre. En reprenant l’idée de la halte, serait-il possible de penser à ajouter aux équipements des piscines publiques un wagon-repos? En enlevant les fenêtres pour bien profiter de la brise, ces espaces d’ombre seraient les bienvenus…

Un vieux débat

Le sujet de la réutilisation des wagons de métro désuets avait déjà fait jaser en 2011, quand New-York a transformé ses vieux wagons en habitat pour la faune marine. Selon la STM, nos wagons ne pourraient pas devenir eux aussi des récifs artificiels dans la mer, compte tenu de leurs matériaux de construction bien différents.

Inspirons nous tout de même de l’idée… Pourrait-on transformer un wagon en aquarium, installé dans le Biodôme lors de son prochain réaménagement? Il me semble qu’à deux pas de la station Viau, ce serait un beau clin d’œil… Tant qu’à divaguer, on pourrait aussi imaginer le contraire : soit un wagon transformé en passage permettant de regarder, à travers les vitres, la vie souterraine. Les insectes à l’Insectarium, la flore cavernicole au Jardin botanique ou la vie des souterrains de la ville au Biodôme…

À Lisbonne, ils ont transformé des containers et des autobus en village underground, avec cafés, librairies et salles de rencontre. Notre propre expérience du Village au Pied-du-Courant pourrait être bonifiée par un tel projet… Imaginez le même concept qu’à Lisbonne, mais avec des wagons de métro!

Lisbonne Village alternatif

Village underground Lisboa

Sinon, tant qu’à faire preuve d’imagination, pourrait-on développer un manège à La Ronde qui utiliserait une carcasse de wagon? À l’image de la Maison hantée, ouvrir un « Tunnel de la terreur » par exemple? Avec ses zombis, ses araignées géantes et ses ombres.

Il y aura des coûts associés à ces recyclages de wagon, mais en utilisant ou non notre imagination, quelle que soit l’idée retenue, ce recyclage ne se fera pas sans qu’il nous en coûte quelque chose. Alors autant bien investir un peu de sous pour tirer profit de ces éléments marquants du patrimoine moderne de Montréal. Un programme bien pensée et original de mise en valeur de nos vieux wagon aurait, à coup sûr, un impact positif pour Montréal. Alors, pourquoi s’en passer?

Vous avez vous aussi des idées? Partagez-les! Et que le buzz continue 🙂

Exporail, le Musée ferroviaire canadien est le premier organisme à signifier son intérêt pour prendre possession d’un wagon, en mars 2016.

Lancé le 15 mars 2016, l’appel de projets des voitures de métro MR-63 s’est terminé le 1er juin. Les projets sélectionnés seront annoncés à l’occasion des festivités du 50e anniversaire du métro de Montréal, le 14 octobre 2016. Pour en savoir plus, lisez Place à l’évaluation des projets soumis pour les voitures MR-63!

Pour célébrer ses 6 ans, C’est toi ma Ville s’est associé au blogue Mes Quartiers pour créer une page Facebook dédiée aux amoureux de Montréal. Cliquez « j’aime » sur cette page et découvrez les textes proposés par nos deux blogues, en + d’un contenu original et exclusif!

Mes Quartiers et C'est toi ma Ville

Advertisements

Responses

  1. Tel que mentionné à la fin de mon article de blogue, plusieurs solutions à l’échelle internationale sont intéressantes, mais un problème persiste: les vieilles voitures de Montréal ont été conçues pour être utilisées uniquement en tunnel, à l’abri des intempéries. Leur composition ferait en sorte qu’elles se dégraderaient très rapidement dans un environnement extérieur…

    J'aime

    • Ce n’est là qu’un défi technique, qui se pose exclusivement pour les projets extérieurs… La créativité saurait trouver les solutions et les lieux permettant d’exploiter ces wagons, il suffit de leur laisser le temps de s’exprimer 😉 Il est trop facile de conclure que de toute façon, ça ne se peut pas. Je préfère encourager les gens à rêver et à chercher des solutions…

      J'aime

  2. Pour ma part (étant moi -même un fan de ces œuvres d’ingénierie), je me disais que leurs trouver une place en tant que train touristique ou sur un rail abandonné à utilisation réduite leurs redonnerai une bonne vocation. Ce serai intriguant de les voir se promener à l’extérieur de leurs tunnel pour une fois!!

    Aimé par 1 personne


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :