Publié par : cbernier | 30 août 2013

Hebdomadaire depuis 2 ans

Le blogue C’est toi ma ville a été fondé en mars 2010, mais je l’alimente sur ma passion pour Montréal a un rythme plus ou moins hebdomadaire depuis maintenant 2 ans. C’est à l’été 2011 que je me suis donné le défi d’être régulier et depuis, je persiste. Ainsi, ce sont plus de 120 textes que je vous ai livré, pour le bonheur de partager.

Mon blogue est à une étape charnière de son développement. En effet, le mois d’août aura été, et de loin, celui ayant attiré le plus de lecteurs, confirmant une tendance à la hausse qui se poursuit depuis janvier dernier. Un fort encouragement à continuer, donc, et le bon moment pour faire le point, regarder en arrière et penser l’avenir. J’ai décidé de partager avec vous mes réflexions et mes constats en espérant que ça suscite vos réactions 😉

Mes sujets préférés et les vôtres…

Le premier texte que j’ai publié ici, très court, mettait la table :

Bonjour,

Le besoin de vous parler de Montréal est plus fort que moi. Tellement de choses à dire, à montrer! Montréal est une ville magnifique, mal aimée de trop de ses propres citoyens. Depuis 2009, je visite « comme un touriste » des quartiers et produit des albums photos de mes découvertes sur Facebook. Il me fallait aller plus loin. Le blog me paraît un bon outil. Alors vous voici à lire les premiers mots de cette nouvelle aventure d’écriture, qui nous amènera aux quatre coins de Montréal, en passant parfois par d’autres villes, pour pouvoir se comparer et réaliser que Montréal est vraiment une des plus belles villes du monde 🙂

En effet, les comparaisons internationales sont une des catégories que j’aime le plus enrichir. J’ai la chance de voyager régulièrement et je trouve important de partager mes découvertes, en les mettant en relation avec notre regard sur Montréal. Nous sommes durs avec nous-mêmes, nous manquons parfois un peu de recul pour évaluer notre ville. Voyager, sans profiter des « tout inclus » et des tours organisés, permet de voir d’autres villes du monde et de se comparer. Je l’ai déjà écris, dans Chaque fois que je pars, je voyage un peu pour « Constater, à l’autre bout du monde, que notre propre bout à nous n’est pas si pire. »

J’ai aussi, depuis l’époque déjà lointaine où j’étais journaliste pigiste, un intérêt certain pour l’art public. Malheureusement, les lecteurs boudent généralement ces textes… Mais je vais continuer à en écrire! Art pour tous, qui parle d’un circuit d’œuvres d’art à l’Université de Montréal, a été lu par à peine 11 personnes entre janvier 2011 et le moment d’écrire ces lignes, même si j’ai tenté de le relancer plusieurs fois!

Les textes sur l’art public m’ont amené à m’intéresser aux graffitis et au street art, que je connaissais peu, mais qui me fascinent. Là encore, pas très populaire… Jusqu’à ce que j’écrive Les plus belles murales en juin dernier. En peu de temps, ce texte s’est hissé au Top5 des textes les plus lus de mon blogue! Car, il faut bien l’avouer, vous êtes friands de palmarès! Dans ce fameux Top5, il y a trois palmarès! Celui des meilleurs brunchs, celui des meilleurs cocktails et celui des plus belles murales. Les deux autres textes les plus lus sont Un Parc Olympique d’avenir et mon plus récent texte : Enfant de la ruelle, qui semble vous avoir touché au plus haut point, puisqu’en quelques jours il est devenu un des textes les plus lus de mon blogue! Et surtout, le plus commenté de tous!

Ces dernières semaines, j’ai aussi introduit une nouveauté sur mon blogue : les albums-photos de quartier. C’est drôle de constater, après coup, que j’en avais déjà parlé dans mon premier texte! Ce qui me manquait, c’est le liant entre ces albums, qui sont sur Facebook, et mon blogue. J’ai opté pour de petits textes décrivant le quartier visité, qui vous donnent ensuite accès à mes albums sur Facebook (même si vous n’avez pas de compte avec ce média social). Un retour aux sources, puisque mes albums-photos ont, en partie, inspirés la création de ce blogue…

Chacun sa catégorie

Pour faciliter la recherche de textes qui vous intéressent, j’ai créé à ce jour près de 20 catégories, vous permettant de retrouver des textes qui vous touchent (voir la colonne de droite). Un exercice qui a été très intéressant pour moi, car je me suis rendu compte que j’écrivais régulièrement sur le Mont-Royal (5 textes), sur la Ville de Québec (7 textes) ou sur les Livres et lecture (9 textes). J’ai donc fini par créer ces catégories. De façon plus volontaire, même si je n’ai que deux textes disponibles pour l’instant, j’ai créé la catégorie Science-fiction. J’espère pouvoir l’enrichir rapidement… Mais il faut l’avouer, il y a bien peu d’œuvres de science-fiction qui utilisent Montréal comme toile de fond!

Actuellement, je me demande si je ne devrais pas créer des « tags » par arrondissement, pour ceux et celles qui veulent lire des textes sur leur quartier… L’idée n’est pas de multiplier à l’extrême les catégories, mais de permettre aux lecteurs de trouver ce qui les intéressent. Parce qu’avouons-le, sans lecteurs, ce blogue n’existerait plus!

Un écosystème de médias sociaux

Ce n’est pas tout d’écrire, il faut aussi réussir à vous rejoindre. Et ce n’est pas toujours évident… Lancer un blogue, c’est lancer une bouteille à la mer. On ne sait pas si quelqu’un la trouvera. Pour m’aider, j’ai cherché des moyens de faire connaître C’est toi ma ville autrement qu’en utilisant ma page Facebook personnelle… Je suis bien content aujourd’hui d’avoir réussi à offrir, ici, un certain « écosystème » de médias sociaux, en combinant mon utilisation de ceux-ci, mais surtout, en offrant une fenêtre ouverte sur tout un réseau d’autres blogues, donnant accès à tout un monde d’informations provenant de tous les quartiers montréalais et même d’ailleurs.

Commençons par la synergie entre mes différents comptes sur les médias sociaux. Depuis le début, mon blogue est lié à ma page Facebook personnelle, pour informer mes amis de ce que je publie, mais aussi, maintenant, comme support pour les albums-photos que je vous fais découvrir.

Il y a un an, j’ai finalement trouvé une utilité à Twitter, en voyant que je pouvais l’intégrer à mon blogue. C’est ainsi que vous avez pu voir apparaître un fil de nouvelles, en haut à droite de mon blogue. Une belle façon de multiplier le contenu, sans devoir y consacrer trop de temps et d’énergies. Mon Twitter est devenu C’est toi ma ville lui aussi, partageant des nouvelles de Montréal trouvée ici et là. Cette utilisation de Twitter, en complément de mon blogue, m’a permis de mentionner une foule d’initiatives qui ne trouvaient pas leur place dans mes textes réguliers. Et de faire connaître mon blogue. Abonnez-vous à C’est toi ma ville sur Twitter si vous êtes présents sur ce média social, j’y partage beaucoup d’information, presque tous les jours! Pour ceux et celles qui ne sont pas sur Twitter, vous pouvez suivre ce que j’y partage ici même, en haut à droite de mon blogue…

Même si le nombre de lecteurs provenant d’un lien partagé sur Facebook est six fois plus important que le nombre de ceux qui proviennent de Twitter, c’est un outil de promotion intéressant. Puisqu’il permet en plus d’ajouter du contenu, il est très pertinent pour un blogue comme le miens. Ce qu’on ne peut pas dire de Google+… Mes textes ont en effet été publiés 140 fois plus souvent sur Twitter que sur Google+ et 1 000 fois plus souvent sur Facebook que sur son concurrent!

Enfin, pour vous permettre de trouver le maximum d’information à une seule adresse, j’ai enrichi la section des liens que je vous propose (colonne de droite). Ainsi, ils sont maintenant divisés en trois sections : Blogues d’actualités, Blogues en français et English blogs. Pour les boulimiques de l’info, c’est une sélection rêvée pour tout savoir. Et un guide (j’espère le plus complet) de l’écosystème des médias citoyens et autres blogues consacrés à Montréal.

Le défi d’être constant

La recension de ces médias citoyens et autres blogues est née d’un texte écrit en 2012 : La fin du blogue citoyen? J’y relatais certaines difficultés liée à l’écriture sur internet. Si vous rejoindre est un défi, sachez qu’il y a un défi bien pire qui s’ajoute : la difficulté de maintenir un tel rythme. Il faut trouver les sujets, prendre le temps d’y réfléchir, de faire la recherche (en moyenne 2h) et d’écrire (environ 4h). Et ce, chaque semaine… Tout un exercice! Enrichissant, mais parfois épuisant, comme en témoignent les blogues disparus en 2012.

J’ai stabilisé mes publications à 4 par mois, un rythme exigeant, mais qui maintient en alerte ma curiosité, ma réflexion sur Montréal, mon désir de faire connaître cette magnifique ville! La faire connaître aux Montréalais eux-mêmes, mais pas seulement. Mes lecteurs proviennent en effet de partout! Pour la très vaste majorité ils proviennent de Montréal, des alentours, du Québec et du Canada (environs 85%), mais aussi de France (7%) et des États-Unis (1%). Pour le 7% restant, il se divise en lecteurs provenant de 70 pays, sur tous les continents! De ce groupe, les 5 pays où je compte le plus de lecteurs sont la Belgique, la Suisse, la Grande-Bretagne, la Tunisie et ex-aequo, l’Algérie et l’Italie. 20 autres pays s’ajoutent, avec, dans leurs cas, une seule personne s’étant branché sur mon blogue depuis sa création (mais c’est quand même impressionnant de voir ça: Bahamas, Belize, Bengladesh, Bosnie-Herzégovine, Botswana, Colombie, Émirats Arabes Unis, Guyane Française, Haïti, Hongrie, Irak, Israël, Maldives, Mozambique, Norvège, Panama, Pérou, Puerto Rico, République Dominicaine, République d’Afrique Centrale, République démocratique du Congo, Soudan, Thaïlande, Uruguay et Vénézuela!). 93 pays en tout, autant bien dire de partout… Merci à tous de me lire!

Et n’hésitez pas à partir à la découverte de mes archives! Chronologiquement, par catégorie ou en utilisant le petit outil de recherche par mot-clé, offert sous l’abonnement courriel, dans la colonne de droite. Vous serez surpris de découvrir tout ce dont j’ai pu vous entretenir en 120 textes! Et tant qu’à y être, inscrivez-vous à l’abonnement pour recevoir une alerte par courriel lorsque je publie un nouveau texte…

Dans une semaine environ 😉

Advertisements

Responses

  1. Bravo pour ces deux ans de travail acharné. D’un blogueur à un autre, il est possible d’apprécié le travail que tu mets dans tes textes et tes recherches.

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :