Publié par : cbernier | 9 août 2013

Redécouvrir la Main

Quand j’étais plus jeune, la rue Saint-Laurent était la rue « in ». Puis la rumeur en a fait le repaire des snobs, des anglos, des bars en déclin. Elle a perdu beaucoup de son lustre depuis, mais elle reste, malgré tout, une destination de sortie et de magazinage surprenante. Je l’ai redécouvert récemment, sous un angle nouveau, curieux de voir les nombreuses murales produites par la première édition du Festival Mural qui s’y déroulait en juin dernier…

Mais avant, revenons-en à l’état de la « Main ». Car il faut bien l’avouer, si elle a passé un mauvais quart d’heure, c’est surtout qu’elle n’est plus seule à faire briller les nuits de Montréal. Depuis quelques années, les rues commerciales locales rivalisent de génie pour nous inciter à sortir près de la maison. Que ce soit Ontario dans Hochelaga, Masson dans Rosemont, Saint-Hubert dans la Petite-Patrie, Fleury dans Ahuntsic, Notre-Dame dans le Sud-Ouest, l’offre s’est diversifiée et s’est grandement améliorée partout! La concurrence est maintenant forte, très forte.

Mais le boulevard Saint-Laurent continue à avoir ses forces, comme les deux bars qui se trouvent dans mes suggestions de meilleurs bars à cocktails en ville ou le bar Big in Japan, bien caché derrière une porte anonyme, qui mérite lui aussi le détour! Sans parler de la panoplie d’autre bars et restaurants qui ont su se renouveler et s’adapter. En m’y promenant récemment, entre Mont-Royal et Sherbrooke, je me disais qu’il faudrait bien que je surpasse mes préjugés passés et que j’essaie un ou deux resto de la Main. Il y en a de nombreux qui ont attirés mon attention…

Ainsi donc, une plus grande concurrence doit amener à un plus grand effort de promotion. Il y a eu les affiches historiques, installées il y a quelques années, pour nous rappeler les beaux jours de la Main… Je n’ai vu personne y prêter attention lors de mon passage, malheureusement. Je suis convaincu qu’elles sont intéressantes, mais j’avoue ne pas m’être arrêté moi non plus! Ce n’est donc qu’en préparant ce texte que j’ai appris que le gouvernement fédéral avait déclarée la Main Arrondissement historique du boulevard Saint-Laurent en 1996… J’airais peut-être du lire les affiches 😉

Festival Mural

La nouvelle tentative pour nous convaincre de redécouvrir la Main, le Festival Mural, a toutefois eu l’effet escompté! J’y suis finalement allé, plus d’un mois après la fin de l’événement. J’ai rapidement pris conscience que je n’étais pas le seul curieux, attiré par les nombreuses nouvelles peintures de rue. J’ai croisé, tout au long de ma promenade, des gens avec leur appareil photos, visiblement venus admirer, comme moi, les talents nouveaux qui s’y sont exprimés.

Il faut avouer que les œuvres sont parfois un peu « trash »… Peut-être cherche-t-on à recréer l’esprit irrévérencieux de l’époque de la Bande des six, une émission critique qui était enregistrée au défunt Café Lux, sur Saint-Laurent? La belle époque où, comme jeune homme, j’avais une image positive de cette rue… Un petit côté Camden Lock transpirait de l’ensemble. J’ai parlé de ce quartier Londonien comme inspiration pour la rue Sainte-Catherine, à la hauteur des Foufs, mais pourquoi pas sur la Main?

En fait, c’est ce qui permettrait à Saint-Laurent de retrouver sa place dans nos vies : se définir une personnalité forte, qu’aucune autre rue commerciale ne pourrait revendiquer. Saint-Laurent est au centre-ville, elle peut se permettre un style qui tranche avec ce qu’on peut voir ailleurs. Elle traverse la ville en plus, créant un lien, ou une frontière, c’est selon… Le Festival Mural lui a déjà légué beaucoup avec ses murales, toutes situées entre Mont-Royal et Sherbrooke, dont cette magnifique Montréalaise âgée, mon coup de cœur. Âgée oui, mais digne et rebelle, comme la rue où elle s’affiche.

Murale St-Laurent/Des Pins

L’ambiance est déjà plutôt décalée sur la Main, alors avec les murales, on remarque d’autant plus le street art, foisonnant et parfois très pertinent, qui tapisse tous les racoins. La présence de nombreux locaux vacants favorise ce mouvement, sur lequel il est possible de construire une identité forte et positive. Deux initiatives vont dans ce sens, la boutique Station 16 et le projet d’animation des vitrines vacantes.

La boutique est associée au Festival Mural et offre un lieu de vente pour les artistes qu’on découvre sur la rue. Le projet est intéressant. Espérons qu’il attirera l’attention sur le potentiel de la Main pour les galeries d’art (il y en a déjà quelques unes, quand même).

De son côté, l’animation des vitrines vacantes visait à combler un vide par des images, comme la vitrine aux papillons. Sympa comme idée, puisqu’elle attire le regard sur tout le potentiel du local qu’elle anime. Une belle idée qui devrait devenir une norme tant qu’à moi!

L’arrondissement y est aussi allé de ses innovations, comme le piano libre au coin de Duluth et le parklets (halte piétonne) au coin de la rue Bagg. Les deux étaient des réussites évidentes lors de mon passage, un mercredi après midi! Le piano était occupé par un excellent musicien : papa avec fiston sur ses genoux. Et le parklets, une terrasse publique sans commerce associé, donc sans nécessité de consommation pour s’y arrêter, était bien occupée. Trois touristes avec leur carte de Montréal, deux femmes seules, un couple de personnes âgées. Le temps que je prenne une photo, les touristes sont partis, immédiatement remplacés par un couple…

Si vous n’y êtes pas allé depuis des lustres, comme c’était mon cas, il est temps de repartir à la découverte de la Main. Cette artère historique, symbolique de l’évolution de notre ville, mérite de garder son rôle de pôle de nos vies, de nuit comme de jour. Ainsi, vous pourrez la voir continuer à évoluer et dire, plus tard, que vous y avez, vous aussi, contribué!

Pour découvrir d’autres rues commerciales locales, voici mes suggestions :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :