Publié par : cbernier | 11 juillet 2013

Incontournables Mosaïcultures

Si vous n’êtes pas encore allé voir les Mosaïcultures au Jardin botanique, c’est maintenant le temps de planifier votre visite! La plus grande œuvre végétale jamais construite y est présentée et franchement, c’est tout un spectacle. Ces Mosaïcultures vous transporteront ailleurs et vous feront vivre des moments de pur émerveillement. Une grande exposition, unique en son genre, qui marque l’imaginaire… À coup sûr dans le Top 3 des « must » de l’été au Québec!

Sous le thème « Terre d’espérance », cette 3e édition des Mosaïcultures à Montréal (après celles de 2000 et 2003), aborde le thème de la nature et de la protection de l’environnement. Le lieu (au Jardin botanique plutôt qu’au Vieux-Port, comme lors des deux premières éditions) contribue efficacement à renforcer ce message et nous permet de redécouvrir le Jardin. En effet, sans avoir coupé un seul arbre, les 50 œuvres ont été installées sur un circuit en « U » de 2,2 km, nous faisant passer par de nouveaux racoins de l’arboretum, généralement négligés par les visiteurs.

Presqu’une semaine après ma visite, je suis toujours sous le choc. J’avais bien une petite idée de ce qu’étaient les Mosaïcultures, mais ce que j’y ai découvert dépasse largement ce que je m’étais imaginé. Le réalisme des œuvres, l’intégration magnifique dans le cadre du Jardin et le gigantisme m’ont soufflés. Assez pour que j’aille m’acheter la passe de saison!

Ainsi, je pourrai retourner voir les 50 œuvres (qui comptent plus de 200 pièces!), provenant de 20 pays (parfois représentés par plusieurs villes), faisant de cette édition des Mosaïcultures la plus importante jamais présentée au Québec (deux fois plus importante que celle de 2003, dit-on).

Illustrons un peu mes propos…

Trois pays se sont regroupés (l’Ouganda, la République de Guinée et la Malaisie) pour présenter trois espèces de primates menacés de disparition : les gorilles, les chimpanzés et les orangs-outans. Ils nous offrent une démonstration surprenante de la capacité, avec des végétaux, de simuler les poils avec réalisme. Impressionnant!

Presque de la famille Haut les mains

L’intégration au sein des jardins était aussi fantastique, comme pour ces grenouilles (offertes par Atlanta) au jardin aquatique ou ces canards (de la Thaïlande) adoptés par les canards vivants de l’étan (j’ai ajouté des flèches à la photo pour que vous ne les ratiez pas)…

Fragiles grenouilles Un bain de soleil

À titre informatif, à partir des statistiques des éditions précédentes, les coûts de réalisation d’une oeuvre peuvent varier de 75 000 $ à 350 000 $, selon l’envergure de celle-ci. Toutefois, les Mosaïcultures 2013 présentent de gigantesques œuvres hors concours qui ne respectent probablement pas ces barèmes…

Trop beau pour être vrai

Quatre ensembles de mosaïcultures, vraiment impressionnantes, sont hors concours :

  • L’homme qui plantait des arbres, inspirée évidemment de l’oeuvre de Frédéric Back,
  • La Terre-Mère, illustrant une légende amérindienne,
  • Les esprits de la forêt; L’Homme vert, Coventina et Cernunnos,
  • Et L’arbre aux oiseaux, d’où s’envolent une cinquantaine d’oiseaux représentant des espèces en voie de disparition.

Ces quatre ensembles de mosaïcultures méritent à elles seules la visite! Et elles sont toutes produites par l’équipe montréalaise. Il y a de quoi être fier! Surtout que L’arbre aux oiseaux est, semble-t-il, la plus grande mosaïculture tridimensionnelle jamais créée, avec ses 15 mètres de haut. Quinze! Environ 5 étages…

L'arbre aux oiseaux

Notons aussi que L’homme qui plantait des arbres a remporté le Grand Prix d’honneur du jury international et le Prix du public lors de la compétition des Mosaïcultures internationales de 2009, au Japon. L’expertise montréalaise semble donc évidente.

C’est pour permettre la démonstration de cette créativité et de cette audace dans toute sa splendeur que le Jardin botanique a été choisi comme lieu de l’exposition. Un Tarif Passeport Carte Accès Montréal, avec accès illimité au Jardin tout l’été, est offert pour 25$, ou à 18,75$ pour 2 visites. Un privilège réservé aux Montréalais détenteurs de la Carte (qui offre d’ailleurs une foule d’autres rabais partout en ville).

Un leg pour Montréal

…seule la pelouse a été endommagée, mais elle sera remise en état lorsque les œuvres seront démontées. Au terme de la compétition horticole, près de 1,5 M$ d’infrastructures – notamment d’irrigation – seront léguées au Jardin botanique par les Mosaïcultures Internationales de Montréal. «[Cet événement] nous permet de donner un bon coup de balai et il nous permet de se redéployer», a affirmé Gilles Vincent, qui souhaite qu’une œuvre de mosaïculture demeure dans la métropole.

Journal Métro

Un leg pour le Québec tout entier aussi, à travers le rayonnement international de la Métropole qui en découlera, mais aussi grâce à l’utilisation presque exclusives de plantes produites au Québec pour constituer ces sculptures végétales. Cet « achat local » fait partie des actions permettant aux Mosaïcultures d’être le plus grand événement écoresponsable au Québec en termes de durée (une centaine de jours) et de nombre de visiteurs (1 million de visiteurs attendus).

Enfin, ce serait un beau cadeau à vous offrir à vous-même, à vos enfants, vos amis ou vos proches. Les Mosaïcultures sont un concours international qui se tient aux 3 ans. En 2000 et 2003 à Montréal, puis en 2006 et 2009 en Asie… Elles pourraient ne pas revenir à Montréal avant 10 ans, sinon plus! Ne manquez pas votre chance…

Cernunnos, un des esprits de la forêt, vous attend!

Cernunnos

Pour en savoir plus:

Une mosaïculture, ça se fait comment?

-Magnifique vidéo du « making of »:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :