Publié par : cbernier | 7 novembre 2012

Miel urbain, ce n’est qu’un début!

Mon rituel matinal débute presque toujours par un café équitable, sucré avec du miel biologique d’ici. Il ne m’était toutefois jamais venu à l’idée que le « ici » pouvait être aussi proche que le toit de mon ancienne université. Alors que l’agriculture urbaine prend un véritable envol depuis quelques années, voici qu’elle se diversifie, pour nous proposer de nouveaux produits un peu inattendus, comme le miel!

Connaissez-vous Miel Montréal? Ce regroupement d’apiculteurs travaille à réhabiliter la cohabitation entre citadins et abeilles. Aussi surprenant que ça puisse paraître, la première cartographie (partielle!) des ruches de Montréal, produite récemment, en dénombre 147, sur 19 sites différents. Il n’est peut-être plus loin le temps où nous pourrons acheter du miel de quartier…

Il semble que ce soit en novembre que les récoltes et la vente de miel urbain se produisent. Toutefois, ce ne sera probablement pas cette année que vous en trouverez. J’ai moi-même cherché un peu, mais je n’ai pas pu mettre la main sur un pot. Pas encore… On dit que la Boutique de l’UQAM vend celui produit sur ses toits…

Ajout du 10 décembre 2012: Merci à ma collègue Josée, qui m’en a trouvé! Il est excellent!

Cette université a aussi développé la Zone apicole éducative, inaugurée en octobre 2012 au 5e étage de l’École de Design de l’UQAM, située au 1440 rue Sanguinet. On peut y voir à l’année, derrière une baie vitrée, les ruches qui produisent le miel « cuvée UQAM ».

San Francisco, Paris et Montréal

Avec ces projets, notre ville rejoint d’autres grandes métropoles de la planète, qui redécouvrent les avantages de la nature en ville. Car il y en a de nombreux! Pour nous, comme pour les abeilles d’ailleurs. On dit en effet que la ville offrirait une plus grande biodiversité que la campagne (à cause des grandes monocultures industrielles), qu’elle est moins polluée par les pesticides (interdits en ville) et qu’elle est plus chaude, donc plus propice pour les abeilles.

Ce sont certaines des informations surprenantes contenues dans cette vidéo qui présente les abeilles de l’Opéra de Paris (sans parler des truites élevées dans les sous-sols!!!)…

De sont côté, l’hôtel Fairmont de San Francisco utilise le miel produit par les ruches sur son toit pour brasser une bière au miel! À quand de l’hydromel montréalais? Il y a bien un Fairmont à Montréal… Et devinez quoi, il fait partie des institutions montréalaises qui ont déjà des ruches sur leur toit!

Ajout du 27 mars 2013: La première bière au « miel de Montréal » (de Rosemont plus précisément) est arrivée, à La Succursale, et son nom est la Triple de la Reine. Elle sera disponible pour environ un mois, nous annonce le Journal de Rosemont. 🙂

Si les abeilles vous inquiètent malgré toutes ces alléchantes propositions, il est important de rappeler qu’une abeille n’est pas une guêpe. Ce sont les guêpes qu’on retrouve autour de nos piques-niques, puisqu’elles se nourrissent de n’importe quoi. Les abeilles, elles, ne se nourrissent que de nectar et de pollen. Ce ne sont donc pas elles qui nous dérangent…

Pour en savoir plus :

  • Ajout du 13 novembre 2012: Projet sur les toits du Technopôle Angus en 2011 et en 2012 (on y dit que les 14 et 15 décembre il y aura une vente de « miel cuvée Angus 2012″… Avis aux intéressés!)
  • À Québec aussi le miel urbain apparaît, avec une production d’une tonne de miel cette année!

Ajout du 5 novembre 2013:

Les animaux t’intéressent? Visite mes autres textes:

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :