Publié par : cbernier | 29 octobre 2012

Opération Campus Ouvert

On y passe sans se rendre compte qu’on est au cœur d’un campus universitaire. Pourtant, que ce soit par la station de métro Berri-UQAM, par la piste cyclable Claire-Morissette (sur la rue de Maisonneuve), par la rue en auto ou en autobus, pratiquement tous les montréalais passent sur le campus de l’UQAM. On y est bien loin du terrain vert clôturé de l’Université McGill, mais si on prend la peine de s’y attarder, on peut voir éclore un certain nombre d’initiatives qui tendent à ouvrir l’UQAM sur son coin de ville.

C’est entre autres à travers la mise en lumière du campus que l’UQAM s’ouvre sur la rue et vient s’insèrer dans la mouvance du Quartier des Spectacles, tout proche. Le Centre de Design, par exemple, est illuminé par une nouvelle projection interactive, intitulée Au hasard du questionnement, présentée jusqu’au 5 décembre prochain. Profitez-en pour aller voir l’exposition du Centre avant que la noirceur s’installe, vous ferez d’une pierre, deux coups.

À partir du 6 décembre, la projection Le jour des 8 soleils prendra la relève, mais prendra aussi d’assaut 7 autres édifices du centre-ville. Appuyé par une bande sonore qui pourra être écouté grâce aux téléphones cellulaires des passants, ce sera le volet « projection » de l’expérience hivernale « Luminothérapie », développé chaque année par le Partenariat du Quartier des Spectacles.

Le pavillon Président-Kennedy (affectueusement surnommé le « bateau »), situé à la station de métro Place-des-Arts, sera de la partie, lui qui propose déjà une animation fort sympathique le soir venu.

Il faut souligner ces efforts de multiplication des projections interactives qui animent la ville depuis quelques années. C’est assez unique de développer un tel circuit urbain, sur une période de temps aussi longue. Et plusieurs fois par année! En mai dernier, je vous parlais en effet du Parcours numérique, une autre initiative du genre, qui place Montréal à l’avant-scène des villes du monde pour ce type d’animation.

Mais revenons à la station Berri, qui était notre point de départ. Les initiatives de l’UQAM pour participer à la vie de son quartier ne se limitent pas aux projections, de plus en plus nombreuses sur ses murs extérieurs. L’Université du centre-ville développe maintenant toute une programmation culturelle « hors les murs », comme en témoigne son site internet Campus ouvert, qui fait connaître la programmation de l’institution pour animer la Place Pasteur (surtout l’été), le clocher et les façades de l’université. Une initiative qui mérite d’être souligné et qui s’ajoute aux 9 lieux de diffusion culturelle (+2 en 2013!) qu’anime déjà l’UQAM et qui sont ouverts au grand public.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :