Publié par : cbernier | 16 août 2012

Les origines du Village…

Montréal est le berceau de la vie gaie en Amérique, rien de moins. Nous le savons grâce à l’arrestation, en 1869, de Moïse Tellier, un vendeur de gâteaux et de pommes. Son arrière boutique servait à des « crimes rivalisant avec Sodome et Gomorrhe », expliquait un journal de l’époque. Le premier établissement gai connu du continent venait d’être fermé.

Ce n’est que soixante ans plus tard que la vie gaie s’organise vraiment autour de lieux physiques. Pour redécouvrir l’histoire des établissements gais de Montréal, je vous invite à suivre le guide 😉

Départ: Métro Berri

Dirigez-vous vers le centre-ville, sur Sainte-Catherine. À l’adresse 162 Est (angle Sud-Est de De Bullion), vous découvrirez l’emplacement du premier bar ouvertement gai de la métropole. Malheureusement, l’édifice d’origine n’a pas survécu et ce que vous pouvez y voir maintenant, c’est un grand édifice neuf. Mais en 1930, le Monarch accueillait à cet endroit une vaste clientèle, provenant de toute la province et même des États-Unis. Pour son 60e anniversaire, en 1988, le bar avait revendiqué le titre de « maison mère » de la communauté gaie. Un titre qui lui est contesté, puisqu’on sait qu’avant 1930 il y avait un autre bar, situé juste en face, qui attirait une clientèle d’hommes…

aDSCN3050Coin Sainte-Catherine/Saint-Laurent

De 1950 à 1970, la « Main » était à son tour un lieu de rencontre gaies. Dans les Cafés ou les cinémas, on venait discrètement y briser son isolement. Malgré une certaine concentration, il ne s’y est jamais constitué de « village » à proprement parler. Un commerce de l’époque y survit encore, le Cabaret Cléo, qui offre aujourd’hui des spectacles de personnificateurs féminins et de transexuels, au deuxième étage d’un bar de danseuses nues du même nom.

Prenez le métro jusqu’à la station Peel

En sortant par les Cours Mt-Royal sur la rue Peel, vous serez exactement à l’emplacement du Picadilly Club de l’ancien Hôtel Mt-Royal. Comme dans plusieurs des grands hôtels des années 50, le bar du club servait de point de ralliement à une clientèle, disons, différente. Juste à côté, le restaurant Carlo’s and Pepe’s était, de 1950 à la fin 70, nul autre que le Tropical, bar gai rendu célèbre par le livre La nuit des princes charmants, de Michel Tremblay. Ce bar a été le premier endroit où les gais ont eu le droit de danser en couple à Montréal! Plusieurs autres commerces s’adressaient à cette clientèle sur Peel et Stanley. Mais c’était avant les Olympiques…

Rendez-vous au coin de Stanley

Voulant « nettoyer » le centre-ville en vue des Olympiques de 1976, la police a multiplié les descentes dans ces bars. À l’été 77, c’était au tour du Truxx, sur la rue Stanley, d’être envahis par une centaine de policiers armés de mitraillettes. Pour la première fois à Montréal, une riposte s’organisa. Le lendemain, deux mille gais bloquaient la rue Sainte-Catherine. L’histoire du bar Stonewall de New-York se répétait et donnait aux gais d’ici une raison de plus pour faire comme les Américains et de fêter, chaque année, ce qui est resté dans la mémoire de ceux qui ont vécus cette époque, comme le début du mouvement gai au Québec. Héritier de cette tradition, Fierté Montréal tient ses festivités chaque année à la mi-août, avec un défilé qui part de cet ancien village pour aller vers le nouveau « village de l’Est », constitué dans les années 80 à l’autre bout du centre-ville.

Retour au métro Berri

Sur la portion piétonne de la rue Sainte-Catherine, en 2012, une exposition retraçait les trente ans d’histoire du Village. Des panneaux, situés sur les trottoirs, présentaient l’histoire, les combats et les gens qui ont marqué le quartier. On y apprenait que différents commerces isolés se sont établis dans le centre-sud avant de constituer un noyau dur. La Boite en haut, qui ouvrait en 1975, fait partie de cette préhistoire du Village. Tout comme le Priape, qui dès 1979 s’affiche comme boutique gaie. Mais l’arrivée, en 1982, du bar de danseurs les 2R et du MAX, un bar-discothèque pour hommes seulement, marque la naissance du Village tel qu’on le connaît aujourd’hui.

a9jan10 101Prochaine station: Beaudry

Vous êtes maintenant au coeur du Village, bien identifié depuis 1999 par une oeuvre au-dessus de la porte de l’édicule de la station de métro, représentant le drapeau gai. Une telle concentration de commerces gais -sur une si petite portion de rue- n’a d’équivalent nul part sur la planète.  Et le marquage du lieux par les autorités publiques est aussi assez unique, que ce soit à travers l’oeuvre du métro Beaudry ou de la promotion que fait Tourisme Montréal du Village depuis 1994.

Il n’en tient maintenant qu’à vous de partir (ou repartir) à la découverte du Village, piétonnier tout l’été, pour profiter de ses attraits et ses activités

En complément: découvrez cette série de textes très intéressants des Archives Gaies du Québec sur l’histoire de l’homosexualité à Montréal; lisez ce bref historique de la vie gaie à Montréal (en anglais); consultez cet article de wikipedia concernant le Village et visionnez ce bel hommage fait au Village:

Ce texte a été mis à jour en août 2016

C’est toi ma Ville s’est associé au blogue Mes Quartiers pour créer une page Facebook dédiée aux amoureux de Montréal. Cliquez « j’aime » sur cette page et découvrez les textes proposés par nos deux blogues, en + d’un contenu original et exclusif!

Mes Quartiers et C'est toi ma Ville

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Responses

  1. Vive la liberté et la vie.

    J'aime

  2. Je crois que tu as cumulé suffisamment de matériel au fil des années pour faire une visite guidée du Village en mp3!

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :