Publié par : cbernier | 29 septembre 2011

Un phare au centre-ville

Le Quartier des Spectacles continue à prendre forme, lentement mais sûrement, pour marquer durablement le paysage de la Ville et aussi, nos esprits. Alors que la Maison Symphonique était inaugurée il y a moins d’un mois, c’était au tour des travaux de pavement de la rue Sainte-Catherine de prendre fin la semaine dernière et aux arbres d’être plantés cette semaine.

La Maison n’offre malheureusement pas un bâtiment prestigieux à son Orchestre, mais peu de villes dans le monde construisent, ces temps-ci, un tel équipement. Le choix de se doter de ce lieu culturel spécialisé est, lui, spectaculaire. Montréal, Métropole culturelle est plus qu’un slogan, c’est une réalité. Et la Maison est un atout de plus pour le prouver.

Côté chaussée, la disparition des trottoirs sur la rue Sainte-Catherine (il faut aller voir sur place pour constater l’ampleur de la transformation), est un changement majeur! C’en est un aussi pour l’équipe des travaux publics de la Ville, qui témoigne d’une évolution importante des mentalités. La place accrue qu’on offre aux piétons change le rapport entre l’humain et la voiture au centre-ville. On le constatera réellement l’été prochain, j’en suis convaincu. Il ne restera alors que l’Esplanade Clark à aménager pour compléter le Quartier des Spectacles.

Il faut reconnaître la vision politique qui anime ce projet. Offrir un immense terrain d’une telle valeur aux citoyens plutôt qu’aux promoteurs est un geste fort. Peu de politiciens feraient ce choix, sachant qu’ils privent ainsi leur ville d’une source de revenus majeure! Il faut saluer la détermination du maire à concrétiser le Quartier des Spectacles, qui a déjà changé la face du centre-ville de Montréal à jamais. Il y traîne encore quelques cônes oranges, mais le lieu est déjà magnifique.

Artistes à l’oeuvre

Comme pour marquer le tout, plusieurs activités culturelles s’enchainent ces jours-ci pour nous inciter à aller y faire un tour… L’exposition Gaïa, un regard artistique sur la Terre par Guy Laliberté, se déroule sur la promenade des Artistes jusqu’au 10 octobre. Je suis allé les voir hier et elles se démarquent vraiment des autres photos « vue du ciel ». On y découvre toute l’aridité des déserts, toute la majesté des océans. Fascinant! Deux jeunes « punk » passaient par là pendant que je regardais les oeuvres et ils n’en revenaient tout simplement pas: « c’est capoté! T’as vu les couleurs! Imagine ça dans ta chambre… » Les immenses photos de Guy Laliberté, prises lors de son vol spatial, partiront le 10 octobre en tournée internationale.

    

Lors de votre passage, faites attention à la piste cyclable, si mal intégrée au Quartier… Pour voir certaines photos, il faut littéralement être dans la piste! C’est un des points faibles de l’aménagement: l’intégration de la piste cyclable à même les trottoirs ne fonctionne pas. Mais bon, je m’éloigne du sujet.

À partir du 7 octobre, une nouvelle animation mystérieuse prendra la relève des photos de Gaïa dans le cadre de la Triennale Québécoise du Musée d’Art Contemporain. Une « œuvre magistrale », conçue pour la Place, sera dévoilée. On ne nous en dira pas plus avant la veille du lancement de l’événement, il faudra donc patienter pour en savoir plus sur cette nouvelle attraction. (Gratuite, tout comme l’est le Musée d’Art Contemporain les mercredis soirs…)

Ajout du 6 octobre: l’oeuvre lumineuse interactive se nomme Intersection articulée et sera présentée jusqu’au 6 novembre. Faite de faisceaux lumineux, elle sera visible à 15km à la ronde! Voici le résultat le soir de la première:

    

Pour voir l’effet comme si vous y étiez, regardez cette vidéo

À deux pas de là, une projection vidéo sur le site de l’édicule de la station de métro Saint-Laurent s’offre déjà aux curieux, de la tombée de la nuit à 2h du matin. Cette œuvre qui met en valeur l’architecture et les œuvres d’art du métro, est l’une des activités du 150e anniversaire de la STM. Cette projection sera présentée jusqu’au 2 décembre.

Et tant qu’à y être, passez donc voir l’avancement des travaux du nouveau parc sur la rue Sainte-Catherine, juste à l’ouest de la Maison du développement durable. Il promet de nous offrir une belle halte entre deux activités culturelles!

Comme vous le voyez, en plus de changer la Ville, le Quartier des Spectacles cherche continuellement à marquer les esprits, à alimenter notre imaginaire. Souvent gratuitement. Pourquoi s’en priver?

Advertisements

Responses

  1. Tout à fait d’accord avec vous, ce quartier bouge continuellement!

    Saviez-vous que dans pratiquement chaque projet développer par le partenariat du quartier des spectacles avec la société de développement social de Ville Marie, est inclu une participation sociale qui donne une chance professionnelle à des personnes défavorisées ou itinirantes de ce même quartier et surtout, permet d’inclure ces gens dans cette formidable aventure culturelle, architecturelle et sociale

    Je vous invite a visiter notre site pour voir les nombreux projets dans ce quartier en plein essor! http://www.sdsvm.ca

    D.Silès

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :